Depuis les derniers jeux olympiques qui ont eu lieu à Rio, en France, les sports de combat ont le vent en poupe, en particulier la boxe, discipline où nos tricolores ont excellé cette année avec 6 médailles d’or remportées dont 2 en or, 2 en argent et 2 en bronze.

On peut distinguer 2 types de sports de combat, les arts martiaux dont les origines sont asiatiques, judo, karaté …, et les sports de combat de type lutte, escrime ou boxe, pour la plupart d’origine occidentale.

Que ça soit pour se défouler, améliorer son état physique ou mental, ou acquérir une meilleure maitrise de soi, pratiquer un sport de combat, présente de nombreux avantages. En 10 points, voyons en quoi les sports de combat peuvent être bénéfiques.

10 bonnes raisons de pratiquer un sport de combat

fotolia_97369388_subscription_monthly_mSe concentrer :
Sport de combat particulièrement populaire, la boxe anglaise demande une excellente capacité physique, une très bonne préparation … et beaucoup de concentration. Or, de façon générale, maintenir sa concentration tout au long d’un combat est souvent le point faible du sportif. Pratiquer la boxe, c’est faire un véritable travail de réflexion sur ses objectifs, avant d’entamer un combat afin de ne plus se laisser distraire et rester concentré sur son adversaire lorsque l’on se retrouve sur le ring.

Se surpasser :
Pratiquer un sport de combat est un défi pour soi-même. Confronté à l’autre, il faut puiser dans ses ressources pour parvenir à l’emporter. Le sport de combat permet également de mieux se connaître et de voir jusqu’où on peut aller. Pluridisciplinaire, le kung-fu est un art qui combine aussi bien le maniement des armes que des techniques de self défense et de maitrise de soi, un ensemble d’éléments qui aident à gagner la confiance en soi pour arriver à les maitriser et à apprendre à repousser ses limites.

Développer ses muscles et entretenir son cœur :
Dans la lutte, toutes les prises au corps sont possibles. Sport complet, la lutte fait appel à tous les muscles du corps et à tous les types de contraction musculaire. La lutte permet d’être plus résistant, de renforcer sa musculature  et d’éloigner ainsi son corps des maladies cardiovasculaires. La lutte est également très bonne pour travailler son cardio.

shutterstock_250351396Améliorer son mental :
Gestion du stress, anticipation du danger, un sport come le Krav Maga développé dans les rangs de l’armée israélienne, fait appel à son sens de l’anticipation et demande à garder la tête froide pour renverser son adversaire. Lorsqu’il pratique le Krav Maga, le pratiquant développe son esprit et acquiert un mental qui le rend plus fort. Le Krav Maga est un outil qui permet de se défendre contre toutes sortes d’agressions.

Devenir plus souple :
La souplesse est indispensable dans toute pratique sportive. Elle permet d’éviter notamment les blessures mais aussi d’augmenter sa force musculaire. Pratiquer l’Aikido où la souplesse est très importante, libère les tensions nerveuses et musculaires accumulées en particulier dans le dos. L’aikido va permettre de se sentir plus détendu et donc de mieux supporter les chutes, de gagner en amplitude et en puissance.

Perdre du poids :
Hautement intensif, la boxe est un sport qui aide à perdre beaucoup de calories, 700 environ sur une séance d’une heure. Au niveau des compétitions, les grammes comptent et quelques-uns de plus suffisent pour faire basculer le combattant dans une autre catégorie, où il ne sera pas à son avantage. Pour cela, le boxeur doit maintenir constamment sa masse corporelle. La préparation physique passe donc par des exercices de musculation spécifiques qui permettront d’améliorer son agilité, sa puissance, sa mobilité et de conserver sa masse corporelle.

Observer et anticiper :
En Muay Thaï ou boxe thaïlandaise, il faut être vif et rapide sur ses jambes mais aussi ouvrir l’œil pour avoir un temps d’avance sur son adversaire, et parvenir à esquiver et à contrer ses attaques. L’observation est l’une des clefs de l’anticipation.

Gagner en coordination :
Plus complet des arts martiaux, le jujitsu est un sport de défense, sans utilisation d’armes. Il est d’une très grande richesse au niveau de la coordination motrice. La coordination va permettre au combattant d’apprendre à réguler ses gestes, en se basant sur ses qualités physiques, de les améliorer et même d’en intégrer de nouveaux.

Se maintenir en bonne santé :
Quel que soit son âge et en particulier si l’on exerce un métier de bureau donc sédentaire, entretenir sa forme physique apporte un gain de santé flagrant et aide à mieux vieillir. Si la pratique de certains sports de combat est déconseillée en dessous ou au-delà d’un certain âge, en revanche, d’autres peuvent être pratiqués sans distinction, en particulier ceux qui font peu appel à la force. C’est ainsi le cas du Judo qui de 7 à 77 ans peut-être pratiqué avec peu de risque par une large partie de la population. Les bénéfices du judo sur la santé sont réels aussi bien sur la souplesse articulaire que musculaire, sur l’appareil cardiovasculaire que pulmonaire. Il existe d’ailleurs très peu de contre-indications.

Respecter les valeurs morales :
Tout sport de combat est encadré par des règles, que le joueur doit impérativement respecter sous peine de disqualification mais certains sports de combat vont plus loin dans ce sens. Dans le karaté, si savoir canaliser son énergie est important, le respect des codes moraux passe par-dessus-tout et fait partie des fondations de ce sport. Humilité, loyauté, courage, honneur, dignité, persévérance, générosité … sont d’ailleurs des préceptes encadrés par la Fédération Française de Karaté et Disciplines associées (FFKAMA).

A propos de l'auteur

Allan Kinic
Rédacteur en chef
Google+

Rédacteur en chef et créateur du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.