La majorité des Français continue d’éprouver un profond attachement envers les chiens et chats. Ce sont les animaux de compagnie par excellence et leurs inconvénients sont facilement compensés par leurs avantages et qualités. Certes, il restera toujours des personnes insensibles aux charmes de nos amis à quatre pattes. Et la dernière campagne publicitaire mettant l’accent sur les abandons toujours aussi nombreux d’animaux fait froid dans le dos. Mais quand les maîtres aiment leurs compagnons, ce n’est jamais à moitié.

C’est ce qu’a tenu à démontrer Mutuelle-animaux.info en interrogeant 845 propriétaires de chiens et 812 de chats au cours du mois de juillet.

Des membres de la famille ?

L’attachement des Français envers leurs animaux peut se résumer en cette première statistique : 82% considèrent leurs animaux comme des êtres importants. Ils ne font pas que remplir l’espace, ils comptent également pour leurs maîtres, lesquels se sentent moins seuls à 41%. Néanmoins, on notera au cours du sondage de nombreuses disparités entres chiens et chats, même si elles ne sont pas non plus gigantesques. Ici par exemple, 55% des possesseurs de chiens le considèrent comme un membre de la famille et 34% le qualifient comme un de leurs meilleurs amis. Une statistique revue à la baisse avec les chats : 35% pour l’aspect « membre de la famille » et 21% pour l’aspect « meilleur ami ».

Dans le même ordre d’idées, il est plus fréquent pour un possesseur de chats de dormir avec (32%) que pour un possesseur de chien (12%). Pourtant, il est bien plus fréquent aussi de se faire réveiller par le félin que par l’ami canin : 46% contre 6% ! Restent que s’ils sont moins nombreux à donner à manger à leur animal avant d’entamer leur propre repas (21% pour le chien, 29% pour le chat), l’attachement envers le chien semble plus important dans le sens qu’ils sont 78% à lui parler avant de quitter le domicile, contre 37% pour le chat.

Un attachement jusqu’à l’endettement ?

Les sacrifices et cadeaux varient également puisque 38% des possesseurs de chiens avouent être capables de s’endetter pour leur animal si leur état de santé le nécessite et 57% leur achètent un cadeau d’anniversaire. Là aussi, les chiffres sont moins importants pour les possesseurs de chats, avec 14% qui éventuellement s’endetteraient pour les sauver et 33% qui achètent le cadeau d’anniversaire. En revanche, la part de maîtres achetant un cadeau de Noël ou diverses « fantaisies » au quotidien (jouets, friandises…) reste à peu près équivalente (25% pour les fantaisies) et grandement majoritaire dans les deux cas (78 à 81%)

Après, cela est aussi une question de caractère. En effet, les maîtres attribuent des qualités et défauts différents pour les chats et les chiens. Les félins sont salués pour leur indépendance (42%), leur côté câlin (31%) et leur aspect amusant (17%), ce que Youtube n’a jamais su contredire. Les chiens quant à eux sont surtout considérés comme fidèles (54%), sensibles (21%) et intelligents (16%). A l’inverse, le chat est parfois perçu comme caractériel (44%), avec des tendances cleptomanes (21%), voire fugueuses (18%), là où le chien peut agacer pour sa nuisance sonore (42%), son odeur (28%) et son hyperactivité (17%).

Et l’assurance alors ?

Et pourtant, en dépit des risques au quotidien ou sur le long terme, les propriétaires de chiens comme de chats semblent rechigner à s’assurer, à moins qu’ils ignorent que cette possibilité existe ! Dans tous les cas, seuls 5% des propriétaires de chiens les ont assurés, contre… 1% des propriétaires de chats !

A propos de cette enquête :

Enquête réalisée en Juillet 2017 par le comparateur d’assurances animaux http://mutuelle- animaux.info sur un panel de 845 propriétaires de chiens et 812 propriétaires de chats clients.

A propos de l'auteur

Allan Kinic
Rédacteur en chef
Google+

Rédacteur en chef et créateur du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.