Son album « Trophée » arrive très vite, le 17 Mars. A cette occasion, Dandyguel s’est livré au jeu de l’interview avec la rédaction de Street N’Sports. Son histoire, ses actus, ses projets, il se livre à vous. Un rappeur atypique et charismatique qu’on vous invite à suivre et à écouter sans modération.

Dandyguel : l’interview exclusive

  • Pour commencer est-ce que tu peux dire aux lecteurs de Street N’Sports qui est Dandyguel ?

Rappeur, MC, animateur, kiffeur de hip-hop, de musique et de bonnes ambiances !

  • Tu as été remarqué lors de concours de freestyles en 2012. Raconte-nous comment tu as vécu ce concours et s’il t’a donné des opportunités par la suite ?dandyguel (c) stephane sby balmy 24

Ouais le End of the weak ! J’ai été champion de France et du coup, je l’ai vécu comme la fin d’un chapitre que je mourrais d’envie de lire ! De la tension mais du kiff avant tout ! J’étais trop fier de participer à cet événement dont j’ai longtemps été spectateur.

Ça m’a confirmé le fait que j’avais une compétence artistique, ça m’a permis d’aller à New-York pour les championnats du monde, de rencontrer pleins de personnes qui avaient la même passion que moi à travers la France et le monde, franchement ça n’a pas de prix !

  • Tu as aussi exercé le rôle d’animateur (présentateur du même concours et aux côtés de Sébastien Folin pour l’émission Labo). Est-ce une profession dans laquelle tu souhaiterais aller plus loin ?

Exact ! Encore une fois, je pense que c’était une évolution logique pour moi même si mon entourage était assez surpris de me voir à la TV, notamment mes collègues de mon ancien taf, ils ne comprenaient pas trop ma double vie ahahah. Après je suis MC donc pourquoi pas à la Tv !

  • Tu préfères la scène d’un plateau télé ou la scène devant ton public en concert ?

Je préfère les salles de concert, y a de l’adrénaline, un ressenti direct ! Après la TV ça permet de diffuser ton art un peu plus loin.

  • Quelle est ton actualité du moment et tes projets dans les mois à venir ?

Je sors mon premier album Trophée le 17 mars ! Cette fois-ci je le fais en vinyle, ça coute une blinde mais là j’étais obligé pour l’amour du truc ! Le 13 avril je donne un concert à La Place !

J’ai monté avec 2 associés l’émission Flow Masterz, qui est un talk show en direct sur Facebook avec un invité, tous les 2 mercredis à 19.30, y a une sacrée ambiance et du contenu, je pense que ce truc va évoluer au delà de nos espérances !

J’officie en tant que MC sur pas mal d’événement dans la musique, la danse et le sport, y a de gros projets à venir vraiment !

  • Début 2017 tu sors le clip « Rien n’est éternel » qui annonce ton projet « Trophée ». Tu peux nous raconter l’histoire de ce titre et de ce projet ?  

« Rien n’est éternel » c’est une phrase que je me dis souvent en fait. Vu mon histoire directe et indirecte, y a eu pas mal d’événements douloureux qui marquent à vie mais en même temps, on a su dépasser ça pour évoluer vers des trucs plus lumineux. Puis j’ai perdu des proches donc ça rappelle à quel point il faut profiter de ceux toujours présents.

Trophée, y a un morceau qui explique ce titre que je vous laisserai apprécier.

  • Tu es décris comme un rappeur « atypique ». Qu’est ce qui te rend si différent des autres rappeurs ?

Peut-être parce que je suis multi-casquette, que je viens d’une banlieue plus chaude où les rappeurs dit « street » ne foutent jamais les pieds, que je souris sans passer pour un gogole. C’est dur de me mettre dans une case et du coup, on peut pas définir mon activité, mon point de vue, mon style par un mot.

  • As-tu des scènes de prévues prochainement ?

Oui le 13 avril à la Place de Châtelet ! C’est une grosse date parisienne avec beaucoup d’invités, on prépare un gros show, ensuite il y aura Montpellier, l’Estonie, Marseille…

  • As-tu des influences dans le rap ?

Oui beaucoup ! Tribe Called Quest, Snoop Dogg, Busta Rhymes, La Cliqua… Impossible de faire la même réponse à cette question !

  • Qui a été pour toi l’artiste de 2016 ?

Nekfeu ! Bercy rempli, album surprise, show terrible, il représente sa clique, des projets de qualité ! Le mec est beau gosse, il a coché toutes les cases !

  • Quelle est ta punchline préférée ?

En ce moment c’est « Aucune marque dans le dos man, j’les ai dans le crane » Booba

  • Street N’Sport est un magazine musical mais aussi sportif ! Dis-nous es-tu sportif et suis-tu l’actualité sportive ?_SBY0945

Ben à fond dans le basket ! Licencié à l’Es Viry-Chatillon ! Je suis pas mal le foot parce que mes potes notamment Toguy et Danga sont très impliqués professionnellement parlant !

D’ailleurs, j’en place une pour mon gars Ladji Doucouré qui a pris sa retraite récemment et avec qui je travaille sur l’événement Golden Blocks, suivez ça de près !

  • Pour conclure un dernier mot pour tes fans et le magazine ?
Merci à vous déjà, je suis content que ce genre de magazine s’intéresse à mon art car j’suis un kiffeur de sport ! Merci à ceux qui me suivent, qui reconnaissent ma musique, on lâche pas le morceau ! 
Retrouvez Dandyguel sur :

A propos de l'auteur

Clement DA SILVA
Rédacteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.