Pour tous ceux qui souhaiteraient perdre du poids ou qui ont essayé plusieurs méthodes de régime sans succès, les kilos en trop revenant dès qu’ils relâchent leur attention, voici ce qu’il est bon de savoir.

Tout d’abord sachez qu’il ne suffit pas de se priver ou de consommer moins de graisse pour garder la ligne. Or, beaucoup de gens qui pratiquent un régime à leur sauce ont tendance à se focaliser sur ces deux points.


Pour qu’un régime soit efficace, bien comprendre son propre métabolisme est primordial.

Mais qu’est-ce que le métabolisme ? Il s’agit d’un ensemble de processus chimique ayant lieu dans les cellules de notre organisme et composé de deux phénomènes : l’anabolisme qui est la transformation de nutriments en tissus vivants et le catabolisme qui est l’altération d’autres éléments afin de produire l’énergie nécessaire pour que notre corps puisse fonctionner.

Le catabolisme correspond à une transformation énergétique et l’anabolisme à la façon que notre corps synthétise ce qu’il consomme pour construire nos tissus cellulaires.

Pour se maintenir et assurer les fonctions de base – on parle alors de métabolisme de base – notre corps a besoin d’énergie. Celle-ci est mesurée en joules ou calories.

Ce métabolisme de base varie en fonction de notre âge, de notre taille, de notre sexe, de notre poids et de notre activité thyroïdienne. Il est donc différent d’un individu à l’autre.

Or, lorsque vous vous lancez dans une activité physique, votre métabolisme évolue. Ainsi, si vous pratiquez un sport de façon intense votre corps aura besoin de plus de calories que si vous avez un mode de vie sédentaire. Vous allez donc devoir adapter votre régime alimentaire.


Si votre but est de perdre du poids, la prise en compte de son propre métabolisme est primordiale.

Tout d’abord, histoire de battre en brèche quelques idées reçues, pour perdre du poids, il est bon de savoir que se priver n’est pas une solution satisfaisante à long terme et peut s’avérer néfaste pour votre santé. Ainsi, lorsque vous vous privez, vous mettez votre corps en situation de déficit.

Le métabolisme de votre corps s’adapte alors en brulant moins de calories. Dès que vous reprenez une alimentation normale, votre corps conserve un métabolisme bas et va stocker alors en vue d’une prochaine situation de famine. Les kilos en trop reviennent à toute vitesse.

Eliminer le gras absolument est également une mauvaise idée. Or, le gras est essentiel pour notre organisme car il permet au corps d’assurer ses fonctions vitales. Toutefois, toutes les matières grasses ne se valent pas. On limitera donc la consommation d’acides gras saturés au profit des omégas 3 par exemple qui sont présents naturellement dans de nombreux produits.


Notre conseil :

Pas de gras, pas de privation, mieux vaut manger équilibré et se concentrer sur la qualité des aliments ingérés, et pratiquer une activité physique régulière. Faire des séances cardio trois fois par semaine accompagnées d’exercices de musculations peut-être une bonne solution en complément de votre régime alimentaire.

A propos de l'auteur

Allan Kinic
Rédacteur en chef
Google+

Rédacteur en chef et créateur du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.