STREET N’ SPORTS : Pour commencer, peux-tu dire aux lecteurs de Street N’ Sports qui est Cheli ?
CHELI CHAPACANS : Bonjour à tous et bien CHELI est un jeune rappeur marseillais indépendant qui revendique le bien et dénonce le mal, qui touche tout autant la rue que le monde entier, et apporte une petite touche d’humour par moment et un message plutôt pacifique.

15300620_565066397024690_81630208_nSNS : Raconte-nous ton parcours et depuis combien de temps es-tu dans l’univers du rap ?
CC : J’ai commencé à écrire à l’âge de 15 ans sous le blaze « Lezardo ». C’est un ami (Bambino El Loco pour ne pas le citer) qui m’a finalement persuadé d’essayer quelque chose avec le Rap tout en étudiant, puis j’ai changé de blaze et opté pour celui de CHELI le Chapacan. Maintenant, j’enregistre encore indépendamment au studio LeVice Music à Aix en Provence (Mister Yelo est l’ingé du studio et m’a apporté pas mal de notions importantes auxquelles je n’avais pas vraiment prêté attention avant). Depuis, je défends toujours mon point de vue au niveau de mes textes tout en aiguisant mes rimes au fil des années, car il est vrai que j’ai un discours et que je m’y tiens … à moins que ce ne soit moi-même qui change de point de vue.

SNS : Quelle est ton actualité du moment et tes projets dans les mois à venir ?
CC : Je ne suis plus trop l’actualité mis à part quelques-uns que j’ai écouté comme PNL, Kaaris, et un peu de rap Indé qui, je trouve, garde beaucoup plus l’esprit Rap que le Rap dit « Commercial ». Quant aux projets qui vont suivre, il y aura la ‘Chapacans Tape’ qui devrait sortir bientôt – je n’ai pas encore de date à fournir – en attendant la sortie de l’album ‘Décollage Immédiat’

SNS : As-tu des scènes de prévues ?
CC : Malheureusement rien en vue pour le moment. Je ne suis même jamais monté sur scène (ooh le comble ! Haha) mais je pense ou en tout cas j’espère, que ça se réalisera prochainement.

15311367_565066417024688_600909539_oSNS : Quelles sont tes influences dans le rap ?
CC : Mes grands frères et mon cousin sont ma principale source d’influence dans le Rap puisqu’ils me l’ont fait découvrir. En passant par Tupac, Eminem, Wu-Tang Clan pour ce qui est Rap américain. Français, je suis plus FF qu’IAM c’est sûr sans pour autant dire du mal d’eux car j’aime tout autant mais la FF, c’est mon enfance, ça tournait en boucle.

SNS : Quelle est ta punchline préférée, ou celle qui te représente le mieux ?
CC : Je ne refourguerai jamais de la merde parce que les auditeurs sont scatophiles. (R.E.D.K)

SNS : On compare régulièrement ton flow, à celui de PNL. Comment tu le vis ? Tu n’as pas peur de souffrir de la comparaison et de rester dans l’ombre de leur succès ?
CC : Ça me fait sourire car avant, personne ne me comparais justement à quelqu’un à part SCH pour les cheveux longs (même si c’est juste une vieille envie personnelle depuis MJ haha) sinon personne d’autre donc c’est plutôt cool je trouve. Et non je n’ai aucune crainte, car je pense que j’ai quand même réussi à imposer mes idées en respectant mon discours mais sur une prod. Cloud (planante), c’est tout simplement ça. Mes projets sont assez variés pour que ça puisse plaire à un maximum de monde tout en respectant mon discours.

SNS : Dans « Nuage Magique », tu fais de nombreuses références à DBZ. Ca occupe une place importante dans ta vie et dans ta musique ?
CC : Ici, pareillement que pour le Rap, mes grands frères ont joué un rôle donc DBZ ça fait également parti de mon enfance et oui c’est énorme.

SNS : Tu peux te décrire en 3 adjectifs ?
CC : Conscient. – Motivé. – Pointilleux.

SNS : Street N’Sport est un magazine culturel, musical mais aussi sportif ! Dis-nous, es-tu sportif et suis-tu l’actualité sportive ?
CC : Sur le sport par contre, je suis complètement à la ramasse haha. J’ai été opéré 2 fois du genou et je suis en rééducation donc plus de sport pour moi. Sinon, j’étais fan de Hip-Hop encore les grands fréros haha quand j’ai vu Street Dancers ça m’a directement donné l’envie et je me suis motivé. Mais je n’aime pas trop le sport en particulier, juste la marche en plein air avec de beaux paysages je trouve ça pas mal. Je suis plus sur la musique, les films et tout cet univers-là.

SNS : Pour conclure un dernier mot pour tes fans et ton magazine ?
CC : Préparez-vous mes chapacans, la suite arrive bientôt et vous ne serez pas déçus. Big Up à vous ainsi qu’un gros Big Up à Street N’Sport !

 

Rendez-vous le 04 MARS 2017 pour la sortie de la chapacans tape sur HauteCulture.com !

Rendez-vous le 04 MARS 2017 pour la sortie de la chapacans tape sur HauteCulture.com !

Retrouvez Cheli Chapacans sur :
Facebook: https://m.facebook.com/chelichapacans/?ref=py_c
YouTube: https://m.youtube.com/channel/UCzlrv1KAZwZxiR1DZ7coY6Q
Soundcloud: soundcloud.com/cheli-mars
Instagram: https://www.instagram.com/cheli_chapacans_officiel/
Haute Culture: https://www.hauteculture.com/mixtape/10893/cheli-master-of-ceremony

A propos de l'auteur

Allan Kinic
Rédacteur en chef
Google+

Rédacteur en chef et créateur du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.