Nous en parlions il y a quelque temps dans un autre article (ici), Microsoft a annoncé pour 2017 des casques de réalité virtuelle ! Nous avons maintenant plus d’informations, le premier constructeur va donc être Lenovo.

Lors de ça dernière conférence en octobre dernier Microsoft avait annoncé la création de casque VR pour l’univers Windows 10 et Windows holographic. Des sociétés partenaires comme Acer, Dell, ASUS ou encore HP et Lenovo travaillent toutes sur un casque différent, mais donc les brevets et la technologie utilisée sont développés par Microsoft. Chaque constructeur ayant le choix du design, de l’ergonomie ainsi que la résolution de l’écran.

Engadget a réussi à mettre la main sur un prototype, Lenovo n’a pas démenti et a même indiqué que le dispositif coutera moins de 400 dollars dans sa version finale. Voici une image de celui-ci :

p1020386-1-840x500

Les composants

La première bonne nouvelle est que le casque propose une résolution d’écran supérieur à la plupart des casques déjà disponibles en vente avec deux panneaux OLED d’une résolution de 1440 x 1440 pixels pour chaque œil. De plus il ne faut pas oublier, comme expliqué dans l’article précédent sur le même thème, le casque pourra se positionner dans l’espace, comme le permet un HTC Vive mais aucun matériel comme des capteurs ne seront nécessaires pour profiter de celui-ci.

Nous avons donc maintenant la confirmation que l’appareil comportera son système de tracking interne, donc pas besoin de caméra externe comme pour un oculus ou un HTC vive. Certains modèles nécessiteront une connexion filaire avec un PC et d’autres non (nous n’en savons pas plus, si cela sera du streaming ou un appareil autonome comme Hololens).

Le casque de Lenovo, comme l’on peut le voir sur l’image, nécessite une connexion filaire. L’appareil pèserait environ 340 g dans son état de prototype ce qui fait de lui le plus léger du marché par rapport à un Oculus Rift ou un HTC Vive. De plus le constructeur a précisé que le support de contrôleur tiers est prévu.

Galerie

A propos de l'auteur

Gaëtan Dezeiraud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.