redaction@streetnsports.fr
samedi, janvier 19, 2019
A la uneSports urbainsStreet Xtreme

Mondial 2018 : 3 bonnes raisons de supporter l’Espagne

Supporter l'Espagne

Après la France, nous vous donnons nos bonnes raisons de supporter l’Espagne. Il va être l’heure de décider quelle nation vous préférez. Peut-être qu’avec nos raisons, vous aurez envie d’encourager la Roja pendant le Mondial !

L’Espagne, c’est le “Tiki-Taka”

Ce nom bizarre de “Tiki-Taka”, c’est tout simplement le style de jeu de la sélection Espagnole. On pourrait traduire par tac-tac, soit le fait que le ballon soit passé rapidement de joueurs en joueurs. Il est caractérisé par des séries de passes rapides et le fait de toujours faire “bouger” le ballon. C’est donc un style de jeu très stratégique. En général, l’adversaire ne voit pas le jour, si vous voulez une définition plus simple. Propre au Barça et à son entraîneur mythique Johan Cruyff, le Tiki-Taka a aussi été repris par le précédent sélectionneur. Ce qui a mené l’Espagne au sommet, avec le Mondial 2010 et l’Euro 2012. Et vu les joueurs techniques que la Roja compte, le Tiki-Taka va revenir en force pendant ce Mondial !

Un Mondial pour réécrire l’histoire de l’Espagne

La Roja veut oublier le fiasco du Mondial Brésilien en 2014. Arrivés avec le statut de champions du monde en titre et de grands favoris, les Espagnols avaient chuté de haut. Une défaite 5-1 face aux Pays-Bas en match d’ouverture, un nouveau revers 2-0 face au Chili. La victoire contre l’Australie lors du dernier match ne changeait rien. Fin du spectacle dès les phases de groupe, fin de l’hégémonie Espagnole sur le monde du ballon rond. Clap de fin pour Del Bosque, accusé par bon nombre de supporters de ne pas renouveler une équipe vieillissante. Fin d’un cycle, tout simplement. Qu’on aime ou qu’on aime pas, le monde du foot avait quand même pris une sacrée claque en 2014 ! Le Mondial 2018 en Russie est donc une belle occasion pour l’Espagne de réécrire son histoire en Coupe du Monde.

Dernier tour de piste des tauliers

L’Espagne se présente en Russie avec une génération de joueurs qui disposent d’une dernière chance. La dernière chance pour eux de revenir au sommet du monde ! En effet, les indéboulonnables de l’équipe comme Piqué, Ramos, Iniesta ou encore Silva ont tous plus de 30 ans. D’autres comme Jordi Alba, Sergio Busquets et Diego Costa y arrivent aussi très bientôt. C’est donc bel et bien le dernier tour de piste des tauliers de la Roja pour un Mondial. Dernière tentative pour cette génération dorée de décrocher le titre suprême. A part quelques valeurs sûres chez les jeunes (Asencio, Ñiguez…). On peut se demander quel visage aura la Roja dans les années à venir. Ainsi, voilà pourquoi il faut suivre de près cette belle équipe, car certains joueurs vont tirer leur révérence pour ce Mondial.

Leave a Response