jeudi, septembre 24, 2020
A la uneactu musicaleDOSSIERSStreet N' Zik

Boris Brejcha – Zoom sur un des meilleurs DJ electro

Boris Brejcha

Pour les fans de musique électronique, Boris Brejcha est l’une des idoles du moment dans ce domaine et chez Street’n sports on l’adore !! La passion de la musique pour cet Allemand né en 1981 à Ludwigshafen en Rhénanie-Palatinat commence très tôt. En effet, dès l’enfance, il apprend à jouer de la batterie et du clavier, une formation précoce qui le prépare à la carrière de producteur de musique électronique et de DJ qu’on lui connaît désormais: un talent indéniable pour la création de mélodie unique qui font de lui un Dj hors normes. 

Le pionnier dun nouveau style musical : le « high-tech minimal » 

En parallèle de son activité de DJ solo, le festival Thunderdome le pousse à se lancer comme producteur de musique techno en 2006. Il enregistre ses deux premiers simples « Monster » et « Yellow Kitchen » avec le label berlinois Autist Records. Dès ses débuts, Boris se distingue par une démarche unique, qui consiste à associer une très grande variété de sons. 

Il mêle ainsi des éléments d’électro, de break beats… et introduit même parfois de petites parties Ambient, cherchant constamment l’originalité et la qualité, avec un souci très poussé du détail. Chaque nouveau morceau devient à lui seul une véritable aventure. À travers son expérimentation continue de directions musicales, il prouve au public que la techno minimaliste est finalement tout, sauf simple. En 2007, le magazine de musique électronique Raveline.de le désigne « Talent exceptionnel »
Et puisqu’aucun genre musical ne convient pour définir le sien, ce pionnier trouve la solution : en 2012, il crée son propre style, qu’il baptise « High-tech minimal » et qui se décrit comme « la musique intelligente de demain ». 
Des titres « Die Maschinen Sind Gestrandet », «  «Lost Memory » et « My love » s’imposent comme des références pour les connaisseurs.

 (vidéo Boris Brejcha – #Le Cercle -Grand Palais)

Lancement du label « Fckng Serious » et début des shows à travers le monde 

Après quelques titres, Boris quitte Autist Records pour Harthouse, avec qui il collabore sept ans. Mais une fois son quatrième album « Feuerfalter » sorti, le DJ se décide en 2015 à créer son propre label « Fckng Serious », où sont également présents ses amis Ann Clue, Deniz Bul, ou encore Theydream. En 2017, ils partent pour un tour d’Europe en bus et ont donné 10 concerts en 12 jours, partageant leur vision d’une vraie fête. 

Entretemps, en 2016, ce monstre sacré de l’électro sort son cinquième opus sobrement intitulé « 22 ». Cet album est reconnu comme son œuvre la plus aboutie à ce jour, résultat de sa longue expérience dans la production, sa musique exceptionnelle et ses visuels synchronisés.  

En parallèle, celui qui est désormais reconnu comme l’un des plus grands DJ de la planète s’invite dans les clubs en vogue et à tous les grands événements électros et festivals internationaux. En France, un set au château de Fontainebleau diffusé en live sur YouTube et Facebook en 2017 assoit sa notoriété. 
(vidéo Boris Brejcha – #Le Cercle – Chateau de Fontainebleau)

Derrière ses platines, caché par le masque de joker qu’il arbore depuis son premier spectacle au Brésil, il fait de chacune de ses performances un voyage transcendant pour les corps et les esprits. Avec ses mix endiablés, celui qui se produit également avec l’alias ANNA n’a pas son pareil pour faire danser les foules. Aujourd’hui, chaque « Boris Brejcha Showcase »  réunit quelque 15 000 personnes. La rédaction de Street’N sports était au Trianon en 2019 et nous pouvons vous dire que le show y était exceptionnel, nous avons pu assister à une des performances dont il a le secret.  Toutes les personnes présentes etaient unanimes concernant l’expérience unique qu’ils avaient vécue dans une ambiance survoltée et pleine de générosité à la fois. 

La success-story se poursuit  

En 2020, après l’album « Space Diver » et une apparition prévue dans de nombreux festivals prestigieux en France, aux États-Unis et en Amérique latine, un documentaire sur la vie de cette légende vivante est attendu, pour notre plus grand bonheur.

Pour suivre Boris Brejcha c’est ici : Facebook Instagram Twitter

(Credit photo : Boris Brejcha @LeTrianon – Flavien Chauvin – Street’N sports)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.