jeudi, septembre 24, 2020
FitnessStreet Workout

Comment choisir ses haltères en musculation ?

haltères en musculation

Les haltères font partie des équipements de base pour la pratique de la musculation. Sur le marché, il existe divers modèles parmi lesquels vous pourrez choisir en fonction de vos besoins et de vos objectifs. Par ailleurs, en plus de la sélection de votre matériel, vous devrez également apprendre à les utiliser correctement pour voir les résultats de vos efforts.

Les avantages de l’utilisation des haltères en musculation

Utiliser des haltères offre de nombreux avantages. Ce type d’équipement représente actuellement l’une des meilleures alternatives pour le renforcement et le développement de la masse musculaire. Les haltères sont les seuls matériels dédiés à la musculation qui permettent d’agir sur tout le corps, avec des exercices ciblés pour se concentrer sur un ou plusieurs groupes de muscles en particulier.

Par ailleurs, les haltères aident à gagner en force et à améliorer la résistance du corps. Leur utilisation permet de détecter et de corriger les faiblesses dans les muscles. Certains exercices permettent aussi de travailler l’équilibre ou de le rétablir entre diverses parties du corps. En effet, sans vraiment en être conscients, nous avons tous un côté du corps plus agile et plus fort que l’autre.

Les exercices de musculation à faire avec des haltères

Des dizaines d’exercices peuvent être réalisés avec des haltères. Pour rappel, ces équipements permettent de travailler les muscles de la partie supérieure du corps  : ceux des épaules (deltoïdes), des bras (biceps et avant-bras), de la poitrine (pectoraux et triceps), du dos érecteurs du rachis, grand dorsal, grand rond, rhomboïdes et trapèzes) et de l’abdomen. Et les muscles du bas du corps  : ceux des fesses, des cuisses, et des jambes.

De nombreux exercices de base peuvent être réalisés avec des haltères, dont :

  • – Les squats ;
  • – Le soulevé de terre ;
  • – Le développé couché ;
  • – Le Curl ;
  • – L’extension triceps ;
  • – Le rowing ;
  • – L’extension mollets ;
  • – Le développé militaire épaules ;
  • – Le Crunch ou gainage lesté ;
  • – L’écarté-couché ;
  • – Le kickback ;
  • – Le curl incliné ;
  • – Le shrug ;
  • – L’élévation latérale avec haltères ;
  • – Le développé incliné ;
  • – Le pull over.

En fonction des besoins et des zones du corps à travailler (seules ou ensemble), ces exercices peuvent être combinés.

Les différents modèles d’haltères

Il existe deux principaux types d’haltères sur le marché : les haltères fixes et ceux modulables. Il est utile de préciser ici que ces équipements sont généralement proposés par paires et en kit comprenant des éléments de masse différente. Leur poids varie de 0,5 kg à plus de 10 kg.

Les haltères fixes sont des haltères compacts. Ils sont faciles à manipuler et à prendre en mains. Leur poids est, comme leur dénomination le laisse entendre, invariable. Les haltères modulables, ou réglables, sont des versions miniatures des haltères utilisés en haltérophilie. Ils se présentent sous la forme d’une barre sur laquelle peut être fixés des disques de poids de masses différentes. Leur poids peut donc être modifié suivant les besoins. 

Les haltères sont généralement faits de plastique compacté (pour les modèles traditionnels surtout), de fonte, d’acier ou encore de ciment. Les disques sont souvent recouverts d’une couche de vinyle, de néoprène ou de caoutchouc, plus ou moins épaisse. 

Comment choisir vos haltères ?

Le choix de vos haltères doit se faire selon leur aspect pratique et leur aspect sécuritaire. Ainsi, les haltères fixes conviennent généralement aux  débutants tandis que les haltères modulables sont réservés aux utilisateurs confirmés. 

Les haltères fixes peuvent porter des poids de différentes formes géométriques. Vous pourrez choisir en fonction de vos envies. Quoi qu’il en soit, autant que possible, faites quelques essais pour apprécier la prise en mains avant de vous décider pour un modèle.

Concernant les haltères modulables, assurez-vous que les dispositifs de fixation des disques sont efficaces. Choisissez les stop-disques suivant les systèmes qui vous semblent les mieux sécuritaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allan Kinic
Rédacteur en chef du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .