redaction@streetnsports.fr
lundi, octobre 15, 2018
A la uneSports urbainsStreet Xtreme

Coupe du Monde 2018 : où en sont les favoris ?

Coupe du Monde 2018

A moins de trois mois de la Coupe du Monde, les équipes qui se disputeront le titre final en Russie présentent des états de formes très contrastés. L’état de forme du mois de mars sera-t-il identique en juin pour les favoris de cette compétition ? Après cette dernière trêve internationale avant la Coupe du Monde, des équipes comme l’Espagne semblent prêtes. D’autres n’ont pas vraiment rassuré, à l’image de l’Allemagne. Aujourd’hui, les différents favoris de cette Coupe du Monde ne sont pas tous au même point.

La Roja, le véritable favori de la compétition ?

L’Espagne a véritablement marqué les esprits lors de cette dernière trêve internationale. Après avoir décroché un bon match nul vendredi dernier à L’Esprit Arena (1-1), la sélection entraînée Julen Lopetegui a écrasé l’Argentine mardi (6-1). Portée par un Isco des grands soirs, la Roja n’a fait qu’une bouchée de l’Albiceleste…

Sous les yeux de Lionel Messi, ménagé en raison de douleurs musculaires persistantes, l’Espagne a réussi un récital offensif au stade Metropolitano de Madrid. Avec cette victoire, l’Espagne reste invaincue depuis que Julen Lopetegui a pris les commandes en 2016… Une belle manière de se présenter comme le grand favori pour juin 2018 !

Le Brésil confirme malgré l’absence de Neymar

Toujours sans sa vedette Neymar, blessé avec le Paris-Saint-Germain, la Seleção a montré toute sa solidité et s’est logiquement imposée à Berlin contre l’Allemagne (1-0). Le peuple brésilien attendait cette victoire, qui faisait office de revanche suite à la débâcle lors de « leur » mondial 2014. Une défense retrouvée, un Coutinho en pleine confiance, et voilà le Brésil de retour au premier plan !

“Bien sûr il nous a manqué un joueur important, Neymar, mais nous apprenons à jouer sans lui et c’est un développement qui montre notre force”, a confié le sélectionneur brésilien Tite. Le Brésil apprend donc à jouer sans sa star, et pourra compter sur une vraie puissance offensive lors du la Coupe du Monde 2018.

La Belgique, une nation à ne pas oublier !

Sur le papier, la sélection entraînée par Roberto Martínez a de quoi faire peur ! Cependant, les coéquipiers d’Eden Hazard ont souvent du mal à franchir un cap lorsque l’adversité se corse. En effet, composée de joueurs exceptionnels, la Belgique peine à développer son jeu offensif face aux grosses écuries mondiales.

Aujourd’hui, personne ne peut le nier, la Belgique dispose certainement de l’un des effectifs les plus impressionnants au monde. Thibaut Courtois, Vincent Kompany, Kévin de Bruyne, Eden Hazard… On retrouve des joueurs de classe mondiale à chaque ligne du terrain. Des joueurs commencent également à postuler pour des places de titulaires… On pense notamment à l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille, Michy Batshuayi, qui enchaine les buts avec son nouveau club de Dortmund en Allemagne.

Cependant, la Belgique a toujours des lacunes lors des grandes compétitions, et face à de gros adversaires… La victoire face à l’Arabie Saoudite mardi soir ne permettra pas de lever toutes les interrogations… Les trois derniers matchs amicaux (Portugal, Egypte, Costa Rica) s’annoncent cruciaux pour les belges avant l’annonce de la liste du sélectionneur le 28 mai.

L’Angleterre en outsider

Avec un parcours quasi sans faute lors des phases éliminatoires, l’Angleterre s’est clairement hissé parmi les favoris à la Coupe du Monde avec comme objectif au minimum, un quart de finale. Aujourd’hui, l’Angleterre dispose d’un vrai groupe de qualité. Même si de nombreux joueurs sont devenus indiscutables, à l’image de Harry Kane ou encore de Marcus Rashford, certaines places sont encore à prendre ! En effet, les anglais connaissent quelques lacunes, notamment sur le plan défensif… Alors, est-ce que 2018 sera la bonne année pour l’Angleterre ? Réponse cet été !

Et notre équipe de France dans tout ça ?

Décevante lors de la trêve internationale du mois de mars, l’équipe de France est aujourd’hui considérée comme l’un des favoris de la Coupe du Monde. Cependant, elle montre encore quelques lacunes et ne semble pas au même niveau de préparation que l’Espagne ou encore le Brésil.

Portée par un grand Kylian Mbappé, cette victoire en Russie (1-3) ne répond aux doutes répandus durant le mois de mars. Certes, la France dispose de vrais talents, notamment dans le secteur offensif avec des Mbappé, Dembélé ou encore Martial. Cependant, Didier Deschamps n’a toujours pas trouvé la vraie formule pour faire jouer ces jeunes joueurs en équipe. Au regard de son effectif et de son dernier Euro, la France peut être considérée comme un favori de la Coupe du Monde 2018. Mais si l’on s’intéresse de plus près au contenu de ses prestations, la France a de quoi inquiéter…

1 Comment

Leave a Response

Allan Kinic
Rédacteur en chef et créateur du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .