lundi, août 19, 2019
SOCIETEStreet N' Lifestyle

Cryptomonnaies, un investissement à ne pas manquer ?

Cryptomonnaies

Si vous n’avez pas encore converti une partie de votre argent en cryptomonnaies, c’est peut être parce que vous vous demandez toujours quel serait l’intérêt de les utiliser à la place des monnaies traditionnelles.

Cela fait de nombreuses décennies que les banques centrales prêtent de l’argent aux nations contre intérêts. Ce système montre aujourd’hui ses limites en raison des montagnes de dettes accumulées. Nombreux sont ceux qui estiment que la création monétaire à partir de dette est vouée à l’obsolescence dans un futur proche et que les cryptomonnaies apportent une solution concrète.

Il en existe des diverses et variées. Le Bitcoin est mondialement connu mais il existe d’autres cryptomonnaies populaires comme le Ripple, l’Ether, le Bitcoin Cash, l’EOS, le Monero ou bien encore le Dash, pour n’en citer que quelques-unes.

Avant de savoir si vous devriez investir ou non sur les cryptomonnaie, voici un rappel sur les trois cryptomonnaies actuellement les plus populaires:

Bitcoin (BTC)

Le Bitcoin existe depuis 10 ans et repose sur la technologie blockchain. Il s’agit d’un genre de grand registre au sein duquel jusqu’à 21 millions de Bitcoins peuvent transiter d’un point à un autre sans passer par une institution financière. Le Bitcoin est donc une monnaie virtuelle qui se développe peu à peu dans notre réalité. Cette révolution technologique confère au Bitcoin une vitesse et des frais de transaction avec lesquels le système bancaire actuel ne peut pas rivaliser.

Ripple (XRP)

Fin 2018, XRP est devenu la deuxième cryptomonnaie en terme de capitalisation de marché. L’une des grandes différences avec le Bitcoin est que plutôt que de s’imposer comme une monnaie universelle, l’ambition première du Ripple est de servir de système de paiement pour n’importe quelle monnaie traditionnelle comme l’euro ou le dollar. Les 100 milliards de XRP servent de devise de bascule lors des transferts internationaux.

Ethereum (ETH)

L’Ethereum doit d’abord sa popularité à son environnement propice à la création d’applications décentralisées appelées smart contrats. L’Ethereum est très similaire au Bitcoin sur le plan technologique. Il s’agit aussi d’une blockchain fonctionnant selon un consensus régi par un système de Proof of Work (preuve de travail). Il se démarque néanmoins en convoitant le marché des smart contrats.

Concrètement, faut-il investir sur les cryptomonnaies ?

Comme nous venons de le voir, toutes les cryptomonnaies se sont pas des clones du Bitcoin. Leurs ambitions peuvent être différentes.

Néanmoins, la technologie sous-jacente de la blockchain résout de nombreux problèmes que connaissent les monnaies traditionnelles. Prenons l’exemple du Bitcoin pour simplifier les choses :

  • Non-inflationniste : Contrairement aux monnaies bancaires dont la masse monétaire est infinie, celle du Bitcoin est plafonnée à 21 millions d’unités. L’impossibilité d’en créer davantage le rend par définition anti-inflationniste.
  • Frais de transaction : Transférer 0.0001 BTC ou 100 000 BTC coûte la même chose en frais de transaction. Le système bancaire étant ce qu’il est, il est impossible de transférer autant d’argent quasiment gratuitement.
  • Vitesse de transaction : Un transfert en Bitcoin prend maximum 10 minutes quand un transfert bancaire international prend souvent plusieurs jours.

La cryptomonnaie, monnaie du futur ? 

Les cryptomonnaies ont des avantages certains sur la monnaie fiat. Le principal étant que la décentralisation inhérente à la technologie de la blockchain empêche de faire tourner la planche à billets et donc de diluer la valeur de l’argent (inflation). Le dollar a par exemple perdu 95 % de sa valeur depuis 1913… Cela signifie qu’avec un dollar de 1913, son pouvoir d’achat aujourd’hui serait équivalent à 5 centimes…

Les cryptomonnaies auront une place de plus en plus importante dans l’économie, c’est pratiquement une certitude. Le Bitcoin est définitivement un investissement à ne pas rater.

Laisser un commentaire

Allan Kinic
Rédacteur en chef et créateur du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .