lundi, novembre 18, 2019
SOCIETEStreet N' Lifestyle

Évolution des jeux de grattage physiques et virtuels en France

La référence des jeux de grattage en France

Sous le ciel français, il existe bien de nombreux sites qui offrent des jeux de grattage en ligne, mais le maestro de ces jeux de grattage en ligne reste la Française Des Jeux. Même comme la FDJ ne détient pas le monopole en termes des jeux d’argent en ligne en France, en ce qui concerne les jeux de grattage en ligne, la FDJ détient le record.

Origine et naissance de la Française Des Jeux

Cette entreprise des jeux d’argent a vu le jour en 1976 après la Première Guerre mondiale. À l’origine, elle avait été créée pour soutenir les blessés de guerre mutilés, rendus indisponibles et inaptes à cause des effets néfastes de la guerre sur les soldats en exercice sur le front de bataille. Après avoir servi de passe-temps pour les soldats blessés, cette même loterie en France servait aussi à reverser les bénéfices récoltés à la loterie aux agriculteurs français. C’est à la suite de tous ces évènements que la Française Des Jeux a été officiellement créée. En savoir plus sur l’histoire de la FDJ ici .

Depuis l’année 1991, plus de 70 % des parts de la FDJ sont détenues par l’état français. En dehors de l’état, la FDJ reverse aussi une partie de ses parts aux sports et autres finances sociales. De nos jours, en dehors des joueurs, le reste des parts vont à l’État sous forme de taxe et d’impôts.

Les jeux de grattage physiques les plus prisés en France

Parmi les nombreux jeux de grattage que vous retrouverez du côté de la France, les favoris figurent dans les catégories liées aux jeux de sports, le poker, les bandes dessinées et l’astrologie. Et dans ces différentes catégories de jeux de grattage cités ci-dessous, quelques exemples de jeux de grattage les plus connus sont le jeu Astro, le Banco et  bien sur le Millionnaire.

Le jeu Astro permet au joueur de gagner 20 000 euros seulement avec un ticket de 2 euros.

Le Banco, quant à lui est un jeu de grattage très simple. Avec un ticket qui coûte seulement 1 euro, il est possible de gagner jusqu’à 1000 d’euros.

En ce qui concerne le Millionnaire, son ticket de 10 euros donne place à la gigantesque somme de 1 million d’euros.

En termes de chiffres, plus de 160 millions de tickets de jeux de grattage physiques sont vendus chaque année en France.

Les jeux de grattage virtuels en France

Cette même entreprise des jeux d’argent (la FDJ) fait aussi bien dans les jeux de grattage hors ligne que dans les jeux de grattage en ligne. Parmi ses jeux de grattage en ligne, on retrouve encore la version numérisée du jeu Millionnaire et Banco ainsi que d’autres jeux de grattage virtuels tel qu’Eldorado et Booster. La version en ligne du jeu de grattage le Millionnaire a réalisé des gains pour un montant de 1 million d’euros.

Taux de redistribution aux joueurs (TRJ) des jeux de grattage en France

Un jeu d’argent en ligne vaut le coup si et seulement si son TRJ est intéressant. Durant l’année 2010 à la FDJ, parmi les 65 % de mises redistribués aux joueurs, 63 % étaient uniquement pour les jeux de grattage en ligne. D’ailleurs, le chiffre d’affaires de ces jeux de grattage a grimpé de 5,5 % durant cette même année 2010. Cela s’explique par le monopole qu’à la FDJ sur les jeux de grattage, c’est une chasse gardée mais les joueurs de France peuvent jouer à d’autres sites de jeux de grattage mais uniquement en mode gratuit, on peut citer des sites comme Gratowin, Gratorama, Scratchmania,  etc… vous y jouez pour le plaisir uniquement et l’excitation que procure les cartes à gratter.

Le constat a tout de même été fait comme quoi la majorité des joueurs (96 %) en France préfèrent les jeux de grattage hors ligne, ce qui donne un total de 3 800 tickets de grattage vendus chaque minute.

Les jeux de grattage en ligne ont également enregistré un bon nombre de joueurs (28,5 millions) à travers ses 28 jeux de grattage en ligne qu’elle propose.

Depuis l’année 1991, plus de 70 % des parts de la FDJ sont détenues par l’état français. En dehors de l’état, la FDJ reverse aussi une partie de ses parts aux sports et autres finances sociales. De nos jours, en dehors des joueurs, le reste des parts vont à l’État sous forme de taxe et d’impôts.

Laisser un commentaire