mardi, juillet 23, 2019
ActualitésINTERVIEWSInterviews

Interview : Battle MJ Day #2

STREET N’ SPORTS : Peux-tu nous présenter en quelques phrases l’association Konfi’danse ?
YOAN BOUDON : L’association « Konfi’danse » est une junior association composée de 4 danseurs (Guillaume Kosmala / André Lafitte / Francois Perraud / Yoan Boudon) spécialisés dans le breakdance et le debout. Pour la seconde fois, nous organisons le Battle MJ Day.

SNS : Explique-nous le concept de la Battle MJ DAY #2 ?
YB : Le Battle MJ DAY #2 est un événement organisé en partenariat avec la maison des jeunes d’Issoire, qui se déroulera lors de la 13eme édition de festival MJ Day. Ce moment de partage entre différents danseurs tout style, se décompose en 3 parties. Tout d’abord il y aura un battle 3vs3 break. Ensuite un battle 2vs2 debout (House, locking, popping, new style…). Et enfin un « seven to smoke », c’est à dire des petits battles en 1 contre 1 avec un nombre de danseurs limités, tous se rencontrent et le premier arrivé à 7 victoires l’emporte. La deuxième édition sera animée par Pupa Fuzz’T et Jet cut aux platines.

SNS : Est-ce une grosse organisation ? Combien de personnes sont à l’origine du projet ?
YB : Oui l’organisation de cet événement demande pas mal de travail, notamment pour la sélection des juges, les inscriptions des groupes, la recherche de partenaires, etc… Mais celui-ci est organisé par la junior association « Konfi’danse », nous sommes donc 4 à gérer les tâches, ce qui nous implique tous, le travail est donc un peu moins chargé! De plus nous disposons de l’aide de la maison des jeunes, qui est le pilier de cet événement et qui nous accompagne pour l’organisation de cet événement.

SNS : Combien de temps à l’avance préparez-vous un événement tel que la Battle MJ Day ?
YB : Généralement, on commence l’organisation mi-décembre de l’année qui précède l’événement. Par la suite, des réunions sont régulièrement prévues pour tenir le projet à jour aux yeux de tous ceux qui sont impliqués.

SNS : Les sponsors sont-ils difficiles à trouver ?
YB : Oui les sponsors sont assez difficiles à trouver étant donné que notre battle n’a pas une très grande ampleur. Mais heureusement la marque Silveross Wear a gentiment accepté de soutenir le projet en offrant de nombreux lots aux différents vainqueurs. Merci à son créateur : Allan Silveross. De plus nous espérons disposer de l’aide de l’office de commerce d’Issoire, qui nous à apporter son soutien l’an dernier en offrant des récompenses.

SNS : Avez-vous de nombreuses contraintes pour l’organisation d’un tel événement ?
YB : Non pas vraiment si ce n’est l’inscription des groupes. En effet lorsque l’on organise un tel événement, on ne peut pas prévoir l’ampleur que va prendre le Battle et si, par conséquent, de nombreuses équipes viendront s’inscrire ou non. C’est notre plus grosse inquiétude pour cette nouvelle édition.

SNS : Est-ce qu’il y a des artistes que tu rêves de faire venir en tant que membres du jury ?
YB : Oui bien sûr, des grands noms de la danse comme Roxrite, Hong 10, Benji et bien d’autres. Mais nous avons la chance d’avoir à nos cotés des danseurs très talentueux comme Artson, membre du groupe Wanted Posse et aussi certains membres du groupe Supreme Legacy.

SNS : Avant de te laisser, as-tu une dernière chose à rajouter ?
YB : Un grand merci à Street N’ Sports, à la marque Silveross Wear et à son créateur Allan Silveross.

Laisser un commentaire

Allan Kinic
Rédacteur en chef et créateur du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .