lundi, novembre 18, 2019
ActualitésINTERVIEWSInterviews

Interview : Urban Street 2

STREET N’ SPORTS : Pour commencer, peux-tu présenter le festival Urban Street ?
URBAN STREET : Le Urban Street a été créé cette année, via l’association Street 42 Records et le Urban Collectif, il débute donc à peine sa longue existence enfin je l’espère, c’est donc pour cela qu’en 2014 il y aura 3 éditions pour lancer le projet en crescendo.
Il a pour but principal de promouvoir les jeunes artistes de la Loire en priorité, il réunit le hip-hop dans toute sa diversité ça va du break au rap en passant par le scratch, le beatbox, le slam et le Rn’B qui sont aussi les styles de mon propre collectif. (Urban Collectif). C’est un petit festival qui se déroule en intérieur pour cette année.

SNS : Peux-tu nous parler de cette seconde édition ?
US : Cette deuxième édition sera celle des surprises avec pas mal de choses prévues ce qui devrait donner un mélange explosif. Alors oui pour cette seconde édition, l’accent a été mis sur la promo, que ce soit le sponsoring,  le partenariat avec différentes entreprises locales et une mise en avant avec les médias journaux, magazines locaux et via la toile d’où la mise en ligne d’une petite bande annonce vidéo.

SNS : Comment la programmation s’est-elle construite et comment a été fait le choix des artistes invités ?
US : Contrairement à la première édition où n’était présent que des groupes locaux, nous avons commencé à élargir nos propositions.
Car pour ce qui est de la programmation de cette seconde édition, nous avons décidé de mélanger et de lier les deux principaux pôles urbains du département en invitant un groupe stéphanois D4C et d’autres surprises de la région stéphanoise associer à des groupes locaux de la région roannaise comme Urban Collectif, RAFMG, BRY 119, mais je n’en dirais pas plus car nous comptons aussi sur l’effet de surprise pour certains groupes ou artistes. À savoir aussi que nous organisons un Open Mic durant le festival ou il reste une ou deux places à prendre. Avis aux intéressés ! Nous contacter via l’adresse mail : [email protected]

SNS : Est-ce qu’il y a des artistes que tu rêves de faire venir lors d’une prochaine édition ?
US : Oui bien sûr il y en a … Mais surtout il y en a notamment qui devraient être présents par la suite pour l’année prochaine ou en fin d’année lorsque le concept aura pris de l’ampleur.
Après, il vrai que de voir des artistes comme Furax, Guad, Jeff le Nerf serait énorme mais pour l’instant au niveau des artistes nous aimerions bien élargir nos horizons en invitant des artistes de départements extérieurs au notre (42).Mais chaque chose en son temps, ne mettons pas la charrue avant les bœufs.

SNS : Cette année tu comptes sur combien de spectateurs ?
US : Pour cette année il n’y a pas d’objectifs particuliers si ce n’est de prendre du plaisir, partager de bons moments avec les spectateurs et les artistes et que chacun soit proche de l’autre car le hip-hop c’est ça « Le Partage »

SNS : Tu aimerais rajouter quelque chose ?
US : Oui j’aimerais aussi passer une petite annonce, nous sommes toujours partants pour de nouveaux partenariats alors si vous avez envie de soutenir notre projet, n’hésitez pas à nous contacter via l’adresse mail que je vous ai précédemment donné car un coup de pouce ne fait de mal à personne.
J’aimerais remercier mon équipe qui me soutient et grâce à laquelle tout cela est possible.

Laisser un commentaire

Allan Kinic
Rédacteur en chef et créateur du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .