samedi, juillet 4, 2020
Sports urbainsStreet Xtreme

La ville de Tokyo aux origines de l’Ekiden

Ekiden

Alors qu’elle est souvent citée comme étant à la pointe de la technologie, Tokyo a beau être l’une des villes les plus modernes et des plus développées au monde, elle a connu au fil de son histoire une évolution de son système de communication, dont l’un d’eux est devenu aujourd’hui un sport populaire qui a récemment franchit les frontières du Japon : il s’agit de la course Ekiden.

Qu’est-ce que l’Ekiden ?

Pour ceux qui n’ont encore jamais entendu parler de l’Ekiden, il s’agit d’une course de relais en plusieurs étapes sur une longue distance qui et se déroule principalement sur route. La première course Ekiden a eu lieu au Japon en 1917 en tant que course de 3 jours échelonnées en 23 étapes allant de Kyoto à Tokyo sur plus de 507 kilomètres, et ce afin de célébrer le 50e anniversaire de la création de Tokyo en tant que capitale du pays.

Vous l’aurez donc sans doute deviné, « Ekiden » et un mot japonais, où Eki signifie « gare » et den peut se traduire par « transmettre ». C’était le nom donné à l’ancien système de communication et de transport japonais pour les documents gouvernementaux et les fonctionnaires par relais de chevaux ou d’hommes qui s’effectuaient sur la route du Tokaido entre Tokyo (qui se nommait à l’époque Edo) et l’ancienne capitale Kyoto. Le relais s’effectuait de gare en gare le long de la route.

La pratique de l’Ekiden aujourd’hui à Tokyo et ailleurs

Les Ekidens sont populaires au Japon et se sont depuis répandus dans le monde entier, notamment en France où les courses ekiden se multiplient. Les longueurs des courses peuvent varier considérablement, tout comme le nombre de coureurs dans une équipe.

L’un des Ekidens modernes les plus populaires au Japon est le Hakone Ekiden, qui comprend des équipes de 10 étudiants masculins de diverses universités japonaises de la région de Tokyo. Cette course part du centre de Tokyo, passe par la ville de Yokohama et va jusqu’à Hakone et vice -versa, celle-ci se déroulant sur deux jours le 2 et 3 janvier, couvrant 219 kilomètres. 

Pour les athlètes, l’ekiden offre une expérience très différente de celle de l’athlétisme. Dans l’enseignement secondaire et supérieur japonais, cette course offre aux coureurs des écoles une expérience de course en équipe qui est parallèle mais différente de la course de cross-country telle qu’elle est pratiquée dans les écoles secondaires et tertiaires nord-américaines.

Aujourd’hui, de nombreuses course ekiden sont organisées à travers tout le Japon aillant pour point de départ ou d’arrivée d’autres villes que Tokyo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allan Kinic
Rédacteur en chef et créateur du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .