samedi, août 15, 2020
Sports AquatiquesStreet Xtreme

Le Kayak, un excellent outil aquatique pour la mise en forme, le loisir et la pêche

Kayak

Avec l’ascension fulgurante des nouveaux accessoires de sports aquatiques tels les planches de paddle, les flyboards, les kitesurfs et bien d’autres, on est en droit de se demander si le temps des kayaks n’est pas révolu.

Eh bien sachez que non! Les kayaks répondent encore à quelques besoins qui ne sont pas comblés par les autres transports nautiques.

Voici quelques possibilités d’activités que l’on peut réaliser avec un kayak qui ne sont pas nécessairement possibles sur un matériel différent.

  • La pêche en eau douce
  • Les balades tranquilles sur la rivière
  • Le canyoning extrême
  • Le rafting en eaux vives
  • Le kayak de mer
  • Le kayak extrême
  • L’accès à des portions de rivières difficilement accessibles

En plus de pouvoir s’adonner à ces activités, vous pouvez, avec le kayak, le faire de façon confortable puisque vous êtes assis pendant que vous l’utilisez.

Évidemment, vous devrez faire travailler vos bras pour vous déplacer mais au final il s’agit d’un équipement bien moins physique et bien plus accessible à tous les groupes d’âges que les surfs et flyboards de ce monde.

Créés par les peuples autochtones pour la pêche et la chasse il y a de ça au moins 4000 ans, les kayaks ont véritablement explosé en popularité dans un contexte de sport et de loisir vers les années 1970. Les kayaks que l’on retrouve aujourd’hui, en matières synthétiques et légères, n’ont rien à voir avec ceux de l’époque, qui étaient souvent fabriqués à partir de peaux de phoques (puis ensuite en bois).

À ce niveau, plusieurs matériaux sont apparus dans la confection de kayaks au fil du temps. Il suffit de penser au bois, à la fibre de verre, au caoutchouc, au plastique, au néoprène, à l’uréthane, à la toile enduite, au kevlar et au carbone. Afin de rendre le tout encore plus solide, des solutions de polyester ou à base d’époxy ont été intégrées aux composantes.

En plus de solidifier la carcasse de l’embarcation, le matériau choisi corrèle directement avec son poids et sa qualité de glisse sur l’eau.

Les kayaks modernes se déclinent en plusieurs catégories dignes de mention, soit le kayak rigide, démontable, gonflable et hybride (semi rigide et semi gonflable).

Évidemment, pour ce qui est du gonflable il ne faut pas choisir n’importe quoi vu sa composition particulière. Il est indispensable de penser à sa potentielle durée de vie avant d’en faire l’acquisition.

Ainsi, si vous vous assurez de vous munir d’un kayak à gonfler de qualité, ce dernier devrait vous fournir une durée de vie égale aux modèles rigides et hybrides. Cela s’entend que pour ce faire, vous devrez également l’entretenir adéquatement.

Rappelez-vous également qu’il est important de toujours partir sur l’eau de façon sécuritaire. Ainsi, peu importe le sport aquatique que vous désirez faire, qu’il soit extrême ou non, vous devriez à tout coup porter une veste de flottaison. Ce n’est pas le look qui prime quand on navigue sur l’eau, c’est la sécurité.

Pour la prochaine saison estivale, si vous désirez faire le vide, partir à l’aventure en toute liberté et vous amuser au grand air, sachez que le kayak est toujours bien en vogue et qu’il n’est pas nécessairement indispensable d’être un grand sportif pour le contrôler.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.