jeudi, décembre 12, 2019
HIGH-TECHStreet N' Geek

Le sport et la high tech…Quels sont les meilleurs objets connectés ?

objets connectés

L’optimisation des sports en général passe forcément par l’amélioration des conditions et des équipements sportifs. C’est ce que vient confirmer la mise au point des produits high tech pour les sports. Ainsi, de la santé au sport, la montre Gear S2 ou S3 de Samsung est un exemple de meilleur produit high tech. Aujourd’hui, les objets connectés sont de plus en plus recommandés principalement aux sportifs pour renforcer leur performance. Mais en face de l’avalanche de gammes existant sur le marché, une question s’impose à notre intelligence: Quels sont les meilleurs objets connectés ?

Les différents types d’objets connectés

Comme nous l’avions précédemment annoncé, il existe une multitude d’objets connectés. Vous pouvez découvrir quelques-uns en visitant par exemple le site objet-connecte.info. Si les uns ont rapport avec la santé, d’autres quant à eux se rapportent plutôt aux sports pendant que d’autres encore renvoient aux maisons ou des espaces donnés. Nous pouvons citer comme objets connectés:
  • Les montres et bracelets connectés ;
  • Les pèse-poids connectées ;
  • Les stations connectées ;
  • Les Bluetooth connectés ;
  • Les jardins connectés ;
  • Les appareils électro-ménagers connectés ;
  • Les accessoires de santé connectés ;
  • Les objets de bébé connectés ;
  • Les résidences connectées ;
  • Les sports connectés.
Mais parmi ces divers objets connectés, nous parlerons surtout des produits relatifs au sport dont en voici quelques-uns.

Nokia Body+

C’est un produit qui vous envoie dans l’univers des performances que l’intelligence collective reconnait à la marque NOKIA. Il s’agit ici d’une pèse-poids connectée qui vous offre la possibilité de contrôler votre poids. Mais elle vous permet également de jauger non seulement votre masse graisseuse, mais aussi votre agrégat hydrique ainsi que musculaire. Ce qui est encore plus ahurissant avec cet appareil, c’est qu’il dispose d’une application qui analyse les données enregistrées et vous prodigue des conseils.

Babolat Pop

Ce produit high tech est destiné aux professionnels et amateurs de tennis. Lorsque vous mettez au poignet ce bracelet connecté lors d’un match, vous êtes certain d’avoir une idée claire de votre performance au cours du match. En effet, il vous affiche les statistiques sur l’ensemble de votre rendement au cours du jeu. Quelle que soit la raquette que vous utilisez, la puissance, la nature des coups préférés et surtout la durée ne vous échapperont pas.

Mi Band 2

Il fait partie de la gamme des traqueurs d’activité les moins coûteux. Au cas où vous serez à la quête d’un instrument traqueur, sachez simplement que Mi Band 2 de la marque XIAOMI est l’original. Ce bracelet connecté reste l’un des plus adulés pour plusieurs raisons. D’abord, il offre une autonomie inégalable. Il vous permet également de suivre votre cadence cardiaque ainsi que les calories brulées au cours d’un effort physique.

Fitbit Charge 2

Malgré sa récente apparition dans l’univers de la conception des produits high tech, Fitbit ne se laisse pas intimider par les géants comme Samsung. Cette marque a montré qu’il mérite sa place dans notre tri. Elle doit son succès au design et à l’efficacité de ses traqueurs. Mais Fitbit Charge, c’est aussi un capteur de rythme cardiaque et un altimètre sans oublier les exercices de détente.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Damien Boussicut
Originaire de Clermont-Ferrand (Auvergne), il est le président/fondateur du webzine d’actualité sportive en Auvergne: auvergnesports.com. Un site internet qu’il a conçu et développé en 2010 en partant de rien – Passionné très tôt par l’informatique, c’est en autodidacte qu’il apprend à réaliser un site web de A à Z – Parallèlement, il couvre les événements sportifs de sa région pour ensuite rédiger des articles – Amoureux de TOUS les sports; mais limité géographiquement sur Auvergne Sports, il décide en 2014 de rejoindre Allan pour devenir rédacteur sur Street n’sports, spécialiste du sport national et même international – Mais parce qu’il n’y a pas que le sport dans la vie, il est également féru de nouvelles technologies, et intéressé par le monde des médias, la radio en particulier où il a sévi pendant 4 sur radio RVA et radio RMB en tant que chroniqueur … sportif.