mercredi, juin 3, 2020
FormeStreet Workout

Les produits destinées à améliorer les performances sont-elles légales dans certains sports?

améliorer les performances

Il est devenu fréquent que les sportifs d’aujourd’hui utilisent des produits permettant d’améliorer leur performance. En effet, les performances de nos sportifs sont plus impressionnantes que celles de nos athlètes du siècle dernier. Les mentalités ont changé et les exigences sportives aussi. Les jeunes sportifs croient que le prix à payer pour gagner inclut la prise de suppléments et de produits stimulants la performance. Il en va de soit que ceci n’est pas une généralité et que bons nombres se prépare naturellement à être des champions sans artifices. De plus, de nombreuses disciplines sportives émettent régulièrement des contrôles afin d’éviter ce type de pratique. Certains sont plus exigeant et précis tandis que d’autres accepte cette pratique.

Ces Suppléments, Sont-ils Vraiment Efficaces et Comportent-ils Des Risques?

Prêt à tout pour être compétitif et atteindre leur objectif, pour bien des athlètes la rage de vaincre est plus forte quitte à mettre leur santé en péril. Bien sûr, ce cas est extrême, mais il existe une multitude de produits stimulants la performance. Certains sont plus dangereux que d’autres et sur une période plus ou moins longues l’assomption de ces produits peuvent avoir des effets néfastes et parfois dévastateurs.

La question de légalité est souvent remise au bout du jour, quels produits sont acceptés et lesquels sont bannis. C’est un casse-tête pour les organismes de contrôle. De plus, le marché des produits stimulants à exploser ces dernières années avec de nouvelles gammes de produits toujours plus bénéfiques. Sur des périodes à très courte durée, les efforts explosifs peuvent être incroyables. Notamment pour le sprint et pour soulever du poids ces produits vont permettre d’augmenter la masse musculaire et diminuer la quantité des déchets et donc créer une fatigue musculaire plus importante après l’effort réalisé.

Le Dopage Autorisé

Appelé plus couramment Autorisations d’Usage à des fins Thérapeutiques (AUT), sont des produits pour les sportifs qui figurent sur la liste des substances interdites, sauf bien évidemment à utilisation d’un cadre bien défini et plus précisément à des fins thérapeutiques. Ces autorisations sont en fait des ordonnances délivrées par un médecin et seulement par autorisation. Ceci lorsqu’un sportif souffre d’une pathologie qui demande nécessairement un recours à ces substances. Dans ce cas, le produit est alors considéré comme étant consommé légalement. Dans le cas contraire, il est considéré comme produit dopant. Il est fréquent que certains produits considérés comme illicites, aux yeux des fédérations internationales ou des organisations antidopage peuvent être prescrits sur ordonnance.

Ensuite, les compléments alimentaires sont également considérés comme produit dopant et dans certaines disciplines sont interdits. Ces produits sont devenus très à la mode ces dernières années et il en existe pour tous les goûts. Dans le cadre du dopage légal, quelques compléments alimentaires posent problème aux organisations sur la question d’acceptation. C’est le cas de la créatine, la caféine, le HMB et les produits xéno-androgènes. Nous pouvons citer par exemple Viasil

Certains sports sont moins touchés par le dopage de leur sportif à l’exemple du bowling, skate, water-polo, tir à l’arc. Tandis que les disciplines comme l’athlétisme, baseball, haltérophilie, football et bien d’autres sont plus impacté. Chaque discipline à ses techniques spécifiques pour améliorer ses performances.

Pour en savoir plus retrouver une étude réalisée par MPCC qui met en avant les sports les plus touchés par le dopage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.