mardi, juin 25, 2019
HIGH-TECHStreet N' Geek

L’impression 3D, la nouvelle norme?

impression 3D en ligne

Doucement mais sûrement, l’impression 3D en ligne comme avec l’entreprise belle 3D, devient un véritable phénomène. Et ce n’est que le début. En effet, en quelques années, il est devenu de plus en plus indispensable dans différentes applications. Explication.

L’impression, d’abord une histoire de copie

L’impression est né en 1914 par Powers, et amélioré en 1921 par Hollerich aux Etats-Unis. Ce n’est qu’en 1970, avec l’explosion de l’informatique, que l’impression « papier » devient grand- public et entre dans toutes les maisons.

En effet, à partir du moment ou les imprimantes deviennent des périphériques d’ordinateurs, leur utilisation devient ultra simple pour tout un chacun.

Aujourd’hui on trouve des imprimantes « traditionnelles » partout, pour tous les budgets et les types d’utilisation.

Quand l’impression prend de la hauteur

Développé dans les années 80, l’impression tridimensionnel a réellement vu le jour au début des années 2000. Au tout début de l’aventure, l’impression 3D se faisait uniquement avec de la résine et principalement pour réaliser des prototypes grandeur nature.

A partir de 2010, les techniques s’intensifient de manière spectaculaire.

Ainsi, la résine n’est plus le seul matériaux utilisé, elle cohabite désormais avec le plastique, le polymère, la céramique, les métaux et même les matières organiques type cire ou tissus. Un véritable bouleversement qui ouvre un champ des possibles quasiment illimité.

Les principales applications se trouvent dans l’armement, l’aéronautique, la médecine, l’industrie, l’architecture ou encore le bâtiment.

Les matériaux de base se présentent sous forme de poudre, pour une impression 3D par couche appelée aussi stéréolithographie.

C’est une technique difficile à maîtriser au départ, mais qui au fur et à mesure du temps est devenu un standard.

D’un outil professionnel onéreux à une machine grand public en seulement quelques années

En 2012, les revenus liés à l’impression 3D dans le monde ont représenté plus de 2,2 milliards de dollars.

Et ce n’est qu’un début. On l’a vu, les possibilités sont quasi infinies, ce qui mécaniquement baisse les coûts de production, et donc d’achat. Et les prévisions d’ici 2030 sont plutôt optimistes.

On parle même de la 4ème révolution industrielle alors même que la 3ème, autour du numérique, n’est pas encore terminée ! C’est un véritable bouleversement que s’apprête à connaître notre société.

L’impression 3D en ligne doit devenir accessible à tous

Pour passer d’une utilisation purement professionnelle, voir industrielle, à la vie de tous les jours, l’impression 3D a du faire fasse à un handicap de poids.

La modélisation des pièces par ordinateurs via des logiciels. Créer et modéliser un objet peut en effrayer plus d’un de prima-bord, surtout pour un non initié.

Un véritable obstacle pour l’impression en 3 dimensions, dans sa quête de développement. Mais heureusement que les éditeurs de logiciels ont trouvé la parade.

Comme dans bien d’autres domaines, photos et vidéos par exemple, les programmateurs ont réalisé des prouesses pour offrir une prise en main accessible à tous.

Deux acteurs se démarquent, Fusion 360 (Autodesk) et Sketchup (Google), le premier est payant tandis que le second est gratuit (une version payante existe avec plus de fonctionnalités). FreeCAD est également disponible pour générer des fichiers au format .stl .

Il existe également TinderCAD, logiciel pour débutant, un excellent moyen de se familiariser avec la modélisation 3D.

Des tarifs abordables, une utilisation simplifiée, voilà de quoi rendre l’impression 3D attractif, et accessible au plus grand nombre.

Laisser un commentaire