Please assign a menu to the primary menu location under MENU

redaction@streetnsports.fr
mercredi, juillet 18, 2018
A la uneSports urbainsStreet Xtreme

Mondial 2018 : 3 bonnes raisons de supporter le Portugal

Portugal

Après la France et l’Espagne, place aux champions d’Europe en titre… Le Portugal ! Cette équipe a bien évolué depuis son titre à l’Euro 2016. Sous son costume d’outsider, la Seleção das Quinas pourrait peut-être créer la surprise pendant le Mondial Russe.

Une maigre expérience en Mondial

Cela peut paraître étonnant, surtout pour ceux qui ont “découvert” le Portugal pendant l’Euro. Avec sa victoire, on aurait pu penser que cette équipe avait quand même une sacrée expérience. Que nenni ! En effet, la Seleção das Quinas n’affiche qu’une maigre expérience en Mondial. Seulement six participations sur les 50 dernières années (!). Ils s’étaient distingués lors de leur première participation en 1966 pour le Mondial Anglais en terminant 3èmes. Après une longue traversée du désert, ils atteignirent de nouveau les demies-finales en 2006 lors du Mondial Allemand. 40 ans plus tard. Pour le reste, rien de bien glorieux. Trois éliminations dès le premier tour, notamment lors du dernier Mondial en date. Et un huitième de finale atteint lors du Mondial 2010 en Afrique du Sud.

Le dernier grand défi de Cristiano Ronaldo

A 33 ans, on image mal Cristiano Ronaldo rejouer une Coupe du Monde. Il aura 37 ans pour le Mondial 2022 au Qatar. Certes, il ne serait pas impossible pour lui d’y participer, mais on doute fort qu’il aille jusque là… Ne serait-ce parce qu’on voit qu’il est sur le déclin footballistiquement parlant, malgré son top niveau. En effet, depuis deux saisons, il joue rarement les matchs de championnat avec le Real Madrid. Zinédine Zidane l’a à chaque fois préservé pour les grands rendez-vous Européens. Et encore, il aura marqué la dernière finale de Ligue des Champions d’une manière qu’il n’espérait certainement pas. En effet, il l’aura marqué de son empreinte non pas par son talent, mais bien par sa transparence. Il s’est fait oublier tout le long du match. En atteste sa note dans l’Équipe. Ce Mondial, c’est sûrement la dernière chance pour Ronaldo d’aller chercher le titre suprême.

Un groupe prometteur

Dans “l’ombre” de Cristiano Ronaldo, il y a quand même une belle équipe. Après son premier grand succès lors de l’Euro 2016, le Portugal voudra certainement surfer sur cette vague positive. De plus, cette victoire avait été vivement critiquée. Notamment pour la qualité médiocre du jeu proposé tout au long de la compétition. Mais attention l’équipe a un peu changé depuis 2016 ! Du moins au niveau du style de jeu. Qui est désormais plus agréable et chatoyant. Le groupe est talentueux, solidaire, et composé de joueurs prometteurs. On pense notamment au Citizen Bernardo Silva (23 ans), qui a explosé en 2017 à Monaco. Mais aussi à André Silva (22 ans), le buteur de cette équipe. Même s’il n’a pas réalisé une grosse saison au Milan AC, il est un gros soutien de Ronaldo en attaque. On peut aussi citer Gonçalo Guedes (21 ans, PSG), qui a fait une grosse saison en prêt à Valence, la flèche Gelson Martins (23 ans) ou encore le rugueux Rúben Dias (21 ans).

 

Leave a Response