redaction@streetnsports.fr
dimanche, janvier 21, 2018
A la uneCINEMAStreet N' Lifestyle

PIFFF 2017, un palmarès fantastique

PIFFF

Dimanche 10 décembre 2017 à partir de 20 h 30, a eu lieu au Max Linder Panorama dans le 9ème arrondissement de Paris, la cérémonie de clôture du PIFFF 2017 (Paris International Fantastic Film Festival). Découvrez avec la rédaction de Street N’Sports, invitée au festival, le palmarès de cette 7ème édition.

Nouveau record pour le PIFFF :

Depuis quelques années, le PIFFF pour Paris International Fantastic Film Festival est le lieu de rendez-vous des fans de films de genre et un véritable porte-étendard des productions indépendantes.

Si la qualité année après année est au rendez-vous c’est d’abord grâce à deux personnalités qui croient au cinéma fantastique, Fausto Fasulo, rédacteur en chef de Mad Movies (magazine partenaire du festival) et Cyril Despontin, délégué général du PIFFF. Ensemble, ils ont travaillé sur une programmation qui une fois encore fut exceptionnelle et a permis de découvrir quelques pépites.

Mais nous n’oublierons pas également de mentionner le nom de R-One Chaffiot (journaliste Mad Movies) qui s’est occupé de la sélection des courts-métrages français et ceux de Véronique Davidson (Canal+) et Xavier Colon (SND Films, Groupe M6), pour la sélection des courts-métrages internationaux.

Grâce à eux tous, le PIFFF a battu un nouveau record pour sa 7ème édition, avec 10 000 entrées enregistrées.

En clôture de 6 jours exceptionnels, dimanche 10 décembre au soir, c’est dans un Max Linder Panorama plein à craquer, que les prix des différents jurys et du public, ont été dévoilés. Cette soirée fut aussi l’occasion pour finir en beauté de découvrir une petite perle du cinéma japonais « Shin Godzilla », long-métrage réalisé par Hideaki Anno et Shinji Higuchi.

« Tigers Are Not Afraid », Œil d’Or et prix du jury Ciné+

Cette année, c’est le film mexicain « Tigers Are Not Afraid » qui a reçu l’œil d’Or, une récompense décernée par le public, ainsi que le prix du jury Ciné+ (Canal+).

Ecrit et réalisé par Issa Lopez, « Tigers Are Not Afraid », c’est l’histoire d’Estrella une jeune fille qui après le décès de sa mère, trouve refuge auprès d’un groupe de cinq garçons, tous orphelins. Mais lorsque que le spectre de sa mère apparait, Estrella commence à se poser des questions si ce qu’elle voit, n’est pas le signe d’une déficience mentale.

Présenté en avant-première européenne, « Tigers Are Not Afraid » est le fruit d’une réalisatrice et scénariste aujourd’hui louée par les maitres du genre, Guillermo Del Toro et Stephen King. Avec son nouveau long-métrage, Issa Lopez montre que le cinéma latino-américain a décidément beaucoup de potentiel.

« Scaramouche, Scaramouche », Œil d’Or et prix du jury

Du côté de la section court-métrage français, c’est « Scaramouche, Scaramouche » qui a reçu l’œil d’Or et le prix du jury, un jury composé cette année de Rebecca Zlotowski, François Descraques, Eric Gandois, Quarxx et Joann Sfar.

Réalisé par Arthur Môlard, ce court-métrage d’une durée de 20 minutes, a pour actrice Pauline Chomienne et pour acteurs Denis Lavant et Jean-Jacques Rausin. L’histoire, c’est celle d’une jeune fille, Ophélie qui vit avec son père dans un mobile-home. Un jour, celle-ci se découvre un mystérieux ami imaginaire, Scaramouche qui l’approche en appliquant la règle du 1, 2, 3 Soleil.

« Spooked », prix du jury Ciné+ et Mention spéciale du jury

Ecrit et réalisé par Spook & Gloom, « Spooked » a reçu le prix du jury Ciné+ et la mention spéciale du jury. Pour ce court-métrage d’une durée de 11 minutes, les réalisateurs ont fait appel à l’actrice Leslie Mahler et aux comédiens, David Mora et David Zella.

« Spooked », c’est l’histoire de Brenda qui est dans son lit quand tout à coup, la lumière s’éteint. La jeune femme explore alors la maison à la recherche d’un disjoncteur mais quelque chose caché dans le noir, l’observe …

« RIP », Œil d’Or du court-métrage international

Ecrit et réalisé par les espagnols Caye Casas et Albert Pintò, « RIP » est un court-métrage d’une durée de 16 minutes, qui a bénéficié de la participation de Josep Maria Riera, Itziar Castro et Carme Sansa. L’action de « RIP » se déroule dans un petit village où une femme prépare les funérailles de son mari … avec lui.

« OGRE », Grand Prix Climax

Enfin, c’est Arnaud Malherbe qui a reçu le Grand Prix Climax pour son scénario « OGRE ». Cette récompense a été décernée par un jury composé des scénaristes, réalisateurs et producteurs, Carlo de Boutiny, Alexandre Bustillo, François Cognard, Guillaume Lemans, Julien Maury, Benjamin Rocher et Raphaël Rocher. Unique au niveau francophone, le Grand Prix Climax est un prix décerné au meilleur scénario de genre écrit en français. Son but, créer une dynamique au niveau francophone, afin qu’un plus grand nombre de productions françaises voient le jour.

Retrouvez toute l’actualité du PIFFF sur son site Web Officiel : http://pifff.fr/

Leave a Response

Allan Kinic
Rédacteur en chef et créateur du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .