jeudi, octobre 29, 2020
SOCIETEStreet N' Lifestyle

Quatre idées d’activité pour un EVG

Vous avez été désigné pour organiser l’enterrement de vie de garçon du futur marié et vous voulez que ce week-end reste dans les annales. La réussite d’un EVG dépend de deux choses. Premièrement, cela dépend des invités, car plus ils seront motivés, meilleure sera l’ambiance. Deuxièmement, il faut trouver les bonnes activités à proposer. 

Une activité qui fait monter la pression

Commencez la journée par une activité à sensation qui mettra le futur marié sous pression. Pour cela, il n’y a rien de tel qu’une partie d’airsoft. Ce sont des répliques d’armes qui tirent des billes en plastique comme vous pourrez le voir sur le site de ce magasin d’airsoft. Choisissez un terrain avec des arbres et des obstacles pour se mettre à couvert, enfilez vos équipements de protection (casque, gants, combinaison…). L’idéal pour un EVG c’est de choisir un scénario de type « chasse à l’homme » et d’enfiler un costume de lapin rose au futur marié et de le placer au milieu du terrain. 

Une activité vraiment drôle

L’EVG doit être une journée ou un week-end dont on se souvient en riant aux larmes. Il est donc indispensable de trouver une activité amusante. Pour cela, vous avez l’embarras du choix. Il y a d’abord ceux qui vont offrir une séance d’épilation au futur marié et qui vont prendre un malin plaisir à le voir hurler chaque fois que l’esthéticienne retire une bande. Puis, il y a ceux qui vont préférer une activité du type partie de bubble foot ou bien combat de Sumo. 

Un sport où il faut se surpasser

Bientôt, le marié va faire le grand saut et pour lui donner le courage pour le jour du mariage, il n’y a rien de tel qu’un sport de pleine nature où l’on doit se surpasser pour aller chercher toutes ses ressources. Si vous allez passer le week-end dans une région montagneuse, c’est l’occasion idéale pour proposer aux participants de faire une via ferrata, du canyoning ou une petite descente en rappel. Ce sont autant de sports de plein air où l’on doit affronter la peur du vide et où il faut se surpasser. Réservez dans un club qui vous fournira tout le matériel nécessaire et il ne vous restera qu’à suivre le moniteur.

Une activité nostalgique

Pour terminer l’EVG, rien de tel qu’une activité qui remet les choses en perspective. Choisissez un lieu calme, un lever ou un coucher de soleil pour passer un petit moment à réfléchir. Se retrouver au milieu d’un champ, en haut d’une montagne, faire un pique-nique devant un point de vue exceptionnel ou même vous retrouver sur le terrain de jeu de votre enfance. Si vous réunissez les moyens nécessaires, pourquoi ne pas organiser une sortie en mer en voilier ? Si vous ne savez pas naviguer, les clubs nautiques proposent les services d’un skipper professionnel qui vous emmènera au large où l’on perd la terre de vue. 

Avec au moins l’une de ces activités, vous êtes certains de réussir l’organisation de son EVG. Les souvenirs et les fous rires seront au rendez-vous pour une journée ou un week-end inoubliables.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.