jeudi, septembre 24, 2020
FormeStreet Workout

Qu’est-ce qu’un handicap auditif ?

handicap auditif

6 % de la population mondiale ont une déficience auditive, ce qui représente plus de 400 millions de personnes dans le monde. Les individus atteints de ce handicap ont une difficulté à entendre et à interpréter les sons, certains ont du mal à distinguer les bruits et d’autres n’entendent rien du tout. Ce dernier cas entraîne souvent la perte du langage chez la personne. La différence entre la surdité et le handicap auditif est que le premier concerne les baisses d’audition, tandis que le second est employé en cas de surdité légère ou profonde d’une seule ou des deux oreilles.

Les degrés et types de handicap auditif ?

Le trouble auditif empêche la personne de communiquer. Cette dernière a tendance à s’isoler tout le temps et évitera les rassemblements entre familles ou amis. Cet isolement peut mener à la dépression, entraîne la perte d’appétit, bref conduire à une forte baisse de la morale causant des pensées suicidaires.

Une audition normale se caractérise par une perte de l’intensité de la voix inférieure à 20 décibels. Si la personne souffre d’une perte auditive de plus de 20 décibels, elle présente dans ce cas un handicap auditif. Ci-après les types et les degrés de surdité.

  • Les degrés de surdité :

– La déficience auditive légère : lorsque la personne entend la parole, mais a du mal à percevoir certains mots et n’entend pas les sons lointains.

– La déficience auditive moyenne : la personne entend seulement la voix forte et bien articulée. Elle s’aide souvent de la lecture labiale pour mieux décrypter les mots prononcés par son interlocuteur.

– La déficience auditive sévère : ce cas concerne les personnes qui entendent les sons et les bruits, mais ne peuvent pas faire la différence.

– La déficience auditive profonde : il s’agit de la surdité totale, aucun son n’est perçu par la personne présentant ce handicap.

  • Les types de surdité,

– La surdité de transmission : ce handicap se situe au niveau du tympan. Le son ne parvient pas à l’oreille interne. La personne entend sa voix, mais pas celle des autres.

– La surdité de perception : l’individu présente des lésions au niveau de la cochlée ou des voies nerveuses. Le message sonore n’atteint ainsi pas le cerveau. Le son est soit déformé soit très mal perçu. Ce cas peut provoquer les surdités sévères et profondes et peut empêcher le développement du langage oral.

Quelles en sont les causes ?

Les causes de ce déficit sont diverses. Elles peuvent être d’origine génétique, présentes chez les nouveau-nés, mais également se développer avec l’âge. Ce dernier cas est le plus courant. En effet, plus la personne prend de l’âge, plus son système auditif se dégrade. On parle alors de la presbyacousie. 

Outre le vieillissement, la baisse des capacités auditives peut en outre être causée par des infections internes, la négligence des maladies auditives comme l’otite, la tumeur bénigne ou un problème au niveau du tympan qui n’est pas soigné… 

La surdité peut aussi être consécutive à la prise de médicaments, tels que les antibiotiques. Enfin, l’exposition à des intensités sonores excessives ou encore le port d’écouteur très bruyant au quotidien sont également des facteurs de risque susceptibles de provoquer la surdité.

Comment le prévenir ?

On a vu que le handicap auditif est souvent causé par des facteurs externes qui peuvent effectivement être évités en faisant plus attention. Ainsi, dès votre jeune âge, respectez vos oreilles en les laissant se reposer de temps en temps.

Évitez les sons trop intenses, diminuez le volume de vos écouteurs ou casques et ne vous approchez pas trop des baffles lors des spectacles.

Si vous sentez une déficience auditive, qu’elle soit encore légère, consultez immédiatement votre médecin et traitez-la avant qu’elle ne s’aggrave.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allan Kinic
Rédacteur en chef du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .