redaction@streetnsports.fr
samedi, janvier 19, 2019
ActualitésSPORTSSports motorisésStreet Xtreme

RICCIARDO GAGNE, MERCEDES BATAILLE ! Incroyable Grand Prix de Hongrie !

Pour la deuxième fois de l’année après sa victoire au Grand Prix du Canada, le nouveau Poulain de RedBull Racing Renault sera monté sur la plus haute marche du podium en Hongrie.

Le week-end dernier, on aura sans doute vu le plus beau Grand Prix de la saison 2014. En effet, le tourniquet Hongrois pourtant réputé pour son peu de spectacle en général, aura su faire contredire les mauvaises langues.

Un week-end qui commencera mal pour le pilote protagoniste au titre de champion du monde, Lewis HAMILTON.

Capture d’écran 2014-08-01 à 07.46.16

Celui-ci aura vu sa monoplace partir en fumée pendant la première séance d’essai qualificative le samedi. Lewis HAMILTON, désespéré d’avoir immobilisé sa voiture dans la voie des stands, était donc toujours suivi par un chat noir pendant les essais.

Son ennui mécanique, le troisième depuis le début de l’année, lui empêchait d’être bien placé sur la grille de départ et ainsi de lutter efficacement sur ce championnat, sachant que son compatriote, Nico ROSBERG (1er du championnat), n’aura abandonné qu’une fois sur problème mécanique cette année.

Nico ROSBERG se qualifiera en pôle, écrasant encore une fois la concurrence avec sa MERCEDES AMG W05 et ses 5 dixièmes d’avance sur le deuxième qualifié Sebastian VETTEL.

Lors de la dernière séance qualificative, le jeune pilote de l’écurie Mc Laren, Kevin MAGNUSSEN finira dans le décor au premier virage.

On notera également la belle performance du pilote Jules BIANCHI qui réussira à sortir le pilote FERRARI Kimi RAIKKONEN de la Q2 avec sa modeste MARUSSIA. BIANCHI confirmait alors sa forme actuelle et renforçait son image au sein de la Scuderia Ferrari dont il a intégré le programme pilote.

GRILLE :

Capture d’écran 2014-08-01 à 07.47.16

La hiérarchie étant légèrement bousculée depuis le début de la course, celle-ci s’annoncera prometteuse au niveau du spectacle. De plus, la pluie tant redoutée, fera son apparition juste avant le départ, créant ainsi un chamboulement au niveau des stratégies pneumatiques et rendant la piste très glissante.

Capture d’écran 2014-08-01 à 07.48.00

Lewis HAMILTON, après avoir donné un gros coup de frayeur à son public en sortant de la piste dès le premier tour à cause des mauvaises conditions de piste, entamera une grosse remontée spectaculaire comme à son habitude.

Le safety-car interviendra quelques tours après le début de la course. Sortant violemment de la piste, rattrapé par le manque d’adhérence, Marcus ERICSSON finira droit dans un mur de pneu. Plus de peur que de mal !

À la reprise de la course, on aura droit à un Jean-Éric Vergne impressionnant avec sa Toro-Rosso qui tiendra un long moment la deuxième position pendant la course, résistant ainsi à Nico ROSBERG alors 3ème.

Le classement de la course étant chamboulé à cause du safety-car, les changements de stratégies s’opèreront différemment face à une piste qui sèchera rapidement.

Cette entrée en scène du safety-car se renouvellera une seconde fois, avec la très violente sortie de piste de Sergio PERREZ dans la ligne droite des stands, au dernier virage. Encore une fois, la course se retrouvera chamboulée et les stratégies décalées, avec l’incroyable reprise de course de Lewis HAMILTON parti bon dernier qui passera devant son coéquipier Nico ROSBERG.

Capture d’écran 2014-08-01 à 07.49.36

Les deux Hommes de l’écurie MERCEDES AMG se livreront alors un duel intense sur la piste avec un Lewis HAMILTON sur la défensive, qui ne laissera aucune ouverture à son coéquipier.

C’est Fernando ALONSO qui sera le plus constant et qui livrera une performance incroyable, en effectuant plus de 30 tours en pneus tendres jusqu’à l’arrivée.

Trois hommes pour la victoire !

À 13 tours de l’arrivée, 3 pilotes se tenant dans 5 secondes pourront clairement prétendre à la victoire : ALONSO, HAMILTON et RICCIARDO. L’Australien prendra la main avec ses tendres neufs, signant d’excellents tours et se rapprochant de très près de HAMILTON, lui-même revenu au contact du leader Ferrari.

Il gardera la tête de la course mais sera finalement battu sur les trois derniers tours par un RICCIARDO bien plus performant avec ses pneus frais.

ROSBERG qui s’arrêtera une nouvelle fois, finira juste derrière la boite de vitesse d’un Lewis HAMILTON, resté constant jusqu’à la fin du grand-prix.

Cette troisième place permettra à HAMILTON de reprendre des points sur ROSBERG au championnat du monde, avec seulement 11 unités de retard sur le pilote Allemand.

Les prochains duels se dérouleront sur le circuit de SPA Francorchamps le 24 Août prochain.

Classement Final :

Capture d’écran 2014-08-01 à 07.50.16

1 Comment

Leave a Response

Alex Marchois
Natif de Gap et résidant actuellement sur Paris - titulaire d'un baccalauréat ES, étudie à l'université, les sciences de l'ingénieur - Intéressé très tôt par les sports mécaniques, il pratiquera le karting dès l'âge de 7 ans et en 2010, il participera à la célèbre course Red Bull Kart Attack - C'est en écrivant pour le site Street n' Sports qu'il a décidé de faire partager son centre d'intérêt aux lecteurs, au travers de ses analyses - Alex montrera un fort engouement pour les musiques électroniques, il acquerra 9 ans d'expérience en tant que DJ et DJ Host en radio.