redaction@streetnsports.fr
samedi, janvier 19, 2019
A la uneSOCIETEStreet N' Lifestyle

Street N’ Sports à la rencontre du phénomène Max Bird

Max Bird

Le 19 décembre dernier, la rédaction de Street N’ Sports avait rendez-vous à la salle de spectacle l’Européen pour assister à l’une des représentations de l’humoriste youtubeur Max Bird et de son Encyclo-Spectacle, l’occasion pour nous de revenir sur le parcours et les convictions d’un artiste de stand-up décidément pas comme les autres.

L’Encyclo-Spectacle, une soirée stand-up où l’on sort moins bête

Max Bird sur scène … imaginez un comédien à l’humour déjanté façon Jim Carrey qui aurait décidé de s’attaquer à des thèmes que ne renieraient pas toute l’équipe de «C’est pas Sorcier ». Cela donne l’Encyclo-Spectacle, un voyage d’une heure dans le monde de la connaissance. 

Des dieux de l’Égypte ancienne qui se querellent à l’interaction du public avec un vélociraptor en passant par une démonstration graphique pour en finir avec cette question essentielle, la tomate, un fruit ou un légume ?  Max Bird entraine les spectateurs dans son univers délirant, où la science au sens large est tout sauf barbante. 

Au-delà des rires, Max Bird c’est aussi un comédien pas comme les autres, qui sait jouer avec nos émotions, comme lorsqu’il nous entraine en Amazonie à la recherche de la harpie féroce, un flashback dans l’histoire de Max Bird, qui nous permet d’en savoir bien plus sur ses origines.  

Aller voir Max Bird en spectacle c’est l’assurance de passer une soirée où l’on ne s’ennuie pas une seconde, où l’on rit beaucoup et où l’on sort en ayant appris plein de choses. Bref, l’Encyclo-Spectacle on a adoré. 

Après la scène de l’Européen du 27 novembre 2018 au 5 janvier 2019, c’est vers la province que l’oiseau Max Bird s’envolera de nouveau, pour la suite de sa grande tournée qui passera par Brest, Dijon, Lille, Bruguières, La rochelle, Dunkerque, Nantes … et la Suisse avec Lausanne. 

Pour en savoir plus et réserver vos dates, rendez-vous sur le Facebook Officiel de Maxbird  

Max Bird, mais qui se cache derrière ce drôle d’oiseau ? 

Passionné par l’ornithologie, à 19 ans, Max Bird de son vrai nom Maxime Déchelle décide de se rendre sur Paris pour poursuivre des études de biologie. 

Mais très vite, les planches l’appellent avec ses premiers pas sur les scènes des théâtres parisiens en 2012, après un passage par les cours Florent. Épaulé par l’humoriste Gérald Dahan, Max Bird se distingue des autres artistes du stand-up en introduisant dans ses sketchs des éléments de la science, tirés de ses connaissances. C’est ainsi que né en 2015, L’Encyclo-spectacle. 

En 2016, Max Bird décide de lancer sa chaine YouTube où il met un grand coup de pied aux idées reçues comme lorsqu’il aborde la question de l’homosexualité, et sort son premier livre « Max Bird dézingue les idées reçues », écoulé à 200 000 exemplaires. 

2 ans après, le talent de Max Bird et le soutien de youtubeur comme Doc Seven contribuent à la popularité de la chaine qui dépasse les 500 000 abonnés. A l’approche des fêtes de fin d’année, Max Bird sort son premier jeu de société « Max Bird, le jeu » et reprend le spectacle qui a contribué à sa popularité, sur la scène parisienne de l’Européen, à partir du 27 novembre 2018. 

Convaincu comme d’autres artistes et youtubeurs qu’il faut faire quelque chose pour « sauver la planète », en 2018, il se rend en Guyane pour dénoncer le projet d’exploitation minière Montagne d’Or avant de rejoindre le mouvement contre l’inaction climatique « L’affaire du siècle ». Max Bird, un humoriste qui a des convictions et qui les défends, et ça, ça fait du bien.

Leave a Response

Allan Kinic
Rédacteur en chef et créateur du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .