vendredi, avril 26, 2019
CINEMAStreet N' Lifestyle

Une histoire du poker au cinéma

poker

Le poker a inspiré de nombreux réalisateurs au fil de temps, pour le plaisir des spectateurs. C’est un des jeux de casino les plus populaires, alors ce n’est pas étonnant qu’il soit inclus dans l’intrigue de nombreux film. Voici une histoire des meilleurs films de poker au cinéma.

Les classiques des années 1960

Le septième art a donné part belle au poker dès les années 1960, avec une prolifération de films mettant le jeu en scène, notamment aux États-Unis. En plein dans le courant western, ces films font du poker un véritable personnage qui a un rôle à jouer dans l’intrigue.

Le premier film de premier plan à traiter exclusivement du poker est Le Kid de Cincinnati de Norman Jewison. Ce film de 1965 met en scène le légendaire Steve McQueen dans le rôle du personnage éponyme, un jeune prodige du poker à la Nouvelle-Orléans. De fil en aiguille, notre héros affrontera Lancey Howard dans une partie endiablée qui restera dans les annales du cinéma.

Steve McQueen joue le rôle du Kid de Cincinnati dans le film éponyme

On retrouve aussi des parties de poker dans les westerns Et pour quelques dollars de plus et Il était une fois dans l’Ouestde Sergio Leone, mais c’est Cinq cartes à abattre de Henry Hathaway qui liera pour toujours poker et western dans le cinéma américain des années 1960. L’intrigue du film commence en effet par une partie de poker qui tourne mal dans le Colorado des années 1880, et les destins des différents personnages vont être bouleversés par ces conséquences.

Poker, espionnage et banditisme

Dans l’imaginaire artistique, le poker est souvent associé à l’atmosphère sulfureuse des casinos, de l’espionnage et du grand banditisme. Cette réputation en fait une source d’inspiration parfaite, des années 1960 à nos jours.

Qui dit espionnage et cinéma, dit James Bond. Le légendaire 007, qui est capable d’à peu près tout, est évidemment un as du poker. Dans Casino Royale, de Martin Campbell,on retrouve l’espion anglais en pleine partie de poker au Monténégro. Cette partie a un enjeu énorme pour la suite des aventures de l’espion, et le jeu d’acteur de Daniel Craig retranscrit toute l’intensité de la scène. Mémorable !

Le jeu est également part intégrante de la série des Ocean’s de Steven Soderbegh avec George Clooney et Brad Pitt dans les rôles titres. Remake de l’inconnu de Las Vegas,un film fondateur du poker au cinéma réalisé par Lewis Mileston en 1960, les différents films de la saga se déroulent dans l’univers si particulier des casinos, et Brad Pitt y joue le rôle de Rusty Ryan, un des meilleurs bluffeurs du monde !

Le poker crève l’écran

Au fil de l’histoire du cinéma, le poker est apparu dans un panel de films très varié qui va bien au-delà des intrigues basées sur des questions de banditisme ou d’espionnage. La nature même du jeu et son environnement si particulier en font l’inspiration parfaite pour beaucoup de réalisateurs, et certaines histoires dignes du cinéma arrivent aussi dans la vraie vie, comme par exemple la victoire fulgurante de Ramon Colillas au PSPC, qui pourrait définitivement faire partie de la trame d’un film.

Retour dans les salles obscures, avec un film qui, dans un registre très différent, met aussi le poker au centre de son intrigue : Arnaque, crime et botanique, de Guy Ritchie. Ce film met en scène Eddy (Nick Moran) un joueur passionné qui s’apprête à jouer la plus importante partie de carte de sa vie. Et bien évidemment, rien ne va se passer comme prévu. Cette comédie noire ne va pas vous laisser de marbre !

Enfin, Les Joueurs de John Dall est un autre film immanquable pour les fans de poker. Ce film de 1998 met en scène Matt Damon dans le rôle d’un étudiant en droit avec une passion cachée pour le poker. Après avoir tout perdu un soir de malchance, le voilà contraint de dépasser ses limites pour se remettre sur pied, au risque de vivres des aventures qu’il n’aurait jamais osé imaginer.

Des années 1960 à nos jours, le poker a inspiré des générations de réalisateurs. Du charme des vieux westerns aux films d’espions et de gangsters, le poker se décline sous toutes ses formes sur grand écran.

Laisser un commentaire

Allan Kinic
Rédacteur en chef et créateur du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .