redaction@streetnsports.fr
vendredi, avril 27, 2018
DécouverteStreet N' Zik

Yavanna, une artiste en devenir

Yavanna

Yavanna, habitante du Neuvillois depuis trois ans et originaire d’orléans, vient de sortir son troisieme album, « Retour à l’Essentiel ». Depuis qu’elle est toute petite, Yavanna baigne dans l’univers des arts et de la culture. Son grandpère, reconnu pour ses talents de maître pastelliste, n’est autre que Jean Claude Baumier. Son père est guitariste et sa mère chanteuse. Ce prénom peu commun, elle le doit d’ailleurs à la passion de ses parents pour l’univers de Tolkien (Yavanna signifie déesse de la végétation)

Il n’est donc pas étonnant qu’elle ait développé tous ses talents, surtout quand on sait qu’elle fut confrontée à un synthétiseur dès sa première année d’existence. Très vite, elle fut capable de reproduire les mélodies de Mylène Farmer. Curieuse et touche-à-tout depuis toujours, elle se passionne pour le graphisme à l’âge de sept ans. Si bien qu’entre ses 13 et ses 16 ans, elle fut chargée de tenir le 1er site Internet de la communauté de Britney Spears en france. Atteinte d’une pathologie qui a l’avantage de procurer l’oreille absolue, elle en a fait une force, qu’elle décrit comme « une porte ouverte sur le monde » et qu’elle exploite et développe dans son art.
Elle est par ailleurs passionnée par la mythologie, l’astronomie ou encore l’informatique.

Yavanna participe en 2009 au concours internet « Easyk » avec les titres « Grâce à toi » et « à toi ma vie maman », elle comptabilise plus de 90000 visites en moins d’un mois sur son blog officiel.

La jeune artiste décide alors de suivre des formations de MAO pour améliorer la qualité de ses productions.
En juin 2016, Yavanna sort son 2e album « Ma Réalité » , tout s’enchaîne très vite, Presse, radios, concerts, au même moment elle remporte la demi finale du vocal tour Ile de France (vivier de The Voice) avec le titre « Je suis SOS » .
Résultat plus de 300.000 vues sur le net, plus de 3000 abonnés sur les réseaux sociaux avec un groupe de fans qui a créé une page dédiée à Yavanna « la Yav Family »
À 27 ans, la jeune femme réalise, dans son studio d’enregistrement, des morceaux qu’elle compose, arrange et met en lumière dans des clips créés par ses soins.
De la « pop-trap hybride »

L’an dernier, son deuxième album, Ma Réalité, avait été téléchargé plus de 7 600 fois. Pour son nouvel opus, elle espère faire au moins aussi bien.

De saines ambitions que celles-là, distillées depuis plus de sept ans à travers trois albums teintés de tessitures musicales originales, et à vrai dire changeants au gré même d’une seule entité. Panachage de rap, de rock, et de sonorités pop, Yavanna se situe quelque part entre Indila et la Diam’s première mouture. Mais il serait assez saugrenu de pousser plus haut la comparaison, tant la Loirétaine admet sans peine que ses « chansons sont des OVNIS.

« Mon style, c’est de la pop-trap hybride, qui mélange plusieurs styles. » Un bouillon surprenant, dont le rappeur Kery James en fut à la fois le détonateur et l’un des vecteurs. « Un jour, j’ai écouté l’une de ses chansons, Lettre à mon public, qui m’a redonné le goût d’écrire, alors que je traversais une période un peu compliquée. Ça m’avait foutu des frissons et j’avais écrit tout de suite après une chanson, Ma Réalité, qui en a appelé d’autres. J’ai ensuite rencontré Kery James sur son clip Racailles et il m’a même fait un peu de promo pour l’album « Ma Réalité »… »

Leave a Response

Allan Kinic
Rédacteur en chef et créateur du magazine Street N’ Sports, journaliste sportif spécialisé dans le football et les sports de combat pour le site internet www.auvergnesports.com – Titulaire d’un baccalauréat littéraire option cinéma audiovisuel et de deux années en histoire de l’art et en musicologie – Ancien DJ Producteur – Passionné de sports et pratiquant la boxe anglaise et la musculation – Freelance en webdesign et communication, il a mis son expérience au profit de plusieurs entreprises en tant que chargé de communication et community manager .